17 février 2020 05:16

La ministre de la Coopération internationale s’entretient avec les directeurs exécutifs de la Banque mondiale

vendredi، 17 janvier 2020 - 11:37

A l’issue de la visite de la délégation de haut niveau des dirigeants de la Banque mondiale en Égypte, la ministre de la Coopération internationale Dr Rania El Machatt s’est entretenu ce jeudi 16 janvier 2020 avec les membres de la délégation, pour présenter le programme de réforme économique du gouvernement égyptien au cours de la période 2016-2019 et ses priorités lors de la prochaine étape, ainsi que la nouvelle stratégie de coopération entre l’Égypte et la Banque mondiale conformément aux priorités du gouvernement égyptien et aux réformes structurelles et législatives, afin d’accroître l’autonomisation du secteur privé et investir dans le capital humain, notamment la santé, l’éducation et l’assurance sociale, car il s’agit de la première visite de la délégation pour l’Égypte depuis 2014.

La délégation comprend la doyenne du conseil d’administration et directrice exécutive de la Banque mondiale Dr. Mirza Hassan, ainsi que M. Abarna Subramani de l’Inde, M. Richard Montgomery du Royaume-Uni, M. Jean-Claude Chachuang de Djibouti et M. Jurgen Zatler de l’Allemagne, M. Adrien Fernandez d’Uruguay, Mme Ann Kabagampi d’Ouganda, M. Roman Marshavin de Russie, et Mme Katarzina Korovska de Pologne, en plus de l’Ambassadeur Raji El Etrebi, Directeur exécutif pour l’Égypte et les pays arabes à la Banque mondiale, ainsi que la directrice du bureau de la Banque mondiale en Égypte Marina Weiss, et le directeur du bureau de la Fondation du financement international en Égypte Walid Lebadi.

Dr. Rania El Machatt a salué la visite de la délégation de haut niveau des dirigeants de la Banque mondiale, ce qui fait représente une partie du Conseil d’administration de la banque, présidée par le président du Groupe de la Banque mondiale et se compose de 25 directeurs exécutifs représentant 189 pays des pays membres de la Banque mondiale.

La ministre a souligné le souci de l’Égypte de poursuivre le dialogue et les consultations avec la banque et de soutenir des relations fructueuses entre les deux côtés, en tenant compte des priorités du gouvernement égyptien et en soutenant les divers efforts de développement du pays, surtout les projets qui représentent une priorité pour l’Égypte dans des domaines de l’énergie, l’éducation, les soins de santé et l’autonomisation de la Femme.

La ministre a examiné les réformes économiques et législatives entreprises par le gouvernement dans le cadre de son programme de réforme économique, qui a été mené en coopération avec le Fonds monétaire international et dont la Banque mondiale a contribué, ainsi qu’un nombre d’institutions internationales, et les résultats de ces réformes dans le développement de la croissance économique, et du programme de l’assurance sociale par le programme d’interdépendance et de dignité auxquelles la Banque mondiale a contribué, en expliquant l’impact de ces réformes sur la contribution à la réalisation des dix-sept objectifs de développement durable.

La ministre a déclaré que le ministère avait préparé une nouvelle étude sur le partenariat mondial pour une coopération au développement efficace, dans le but d’accroître l’efficacité des efforts de développement pour contribuer à atteindre les objectifs du développement durable et la durabilité de ses résultats à long terme.

Les membres de la délégation ont félicité les dirigeants de la Banque mondiale pour le succès remporté au niveau mondial dans les projets de développement, y compris le projet d’énergie solaire à Benban à Assouan, ce qui contribue à atteindre les objectifs de développement durable.

Les membres de la délégation ont affirmé la volonté de la banque de renforcer les cadres de coopération avec l’Égypte et de soutenir de nouveaux projets de développement.

Au cours de la réunion, les deux parties ont discuté de l’approfondissement du niveau de partenariat entre la République arabe d’Égypte et la Banque mondiale au cours des prochaines années, dans le cadre de leurs efforts pour atteindre les objectifs de développement durable, et conformément aux priorités du programme du gouvernement égyptien, tout en soutenant le secteur privé par le biais de l’institution financière internationale, qui représente la branche du secteur privé à la Banque mondiale en Égypte.

Les deux parties ont discuté de la nouvelle stratégie de coopération entre la République arabe d’Égypte et la Banque mondiale au cours des prochaines années, en particulier dans les domaines prioritaires tels que le logement social, le développement local, l’entrepreneuriat, l’assurance sociale, le transport, les soins de santé, l’environnement, l’éducation, et les deux parties ont abordé les futures réformes économiques qui auront lieu en Égypte.

Source : Le Ministère de la coopération internationale


Related Stories

Les plus visités

From To