29 juin 2022 02:48

Allocution et discours

Allocution du président Al Sissi à l'inauguration de la conférence "Histoire d'une patrie"

dimanche، 21 janvier 2018 - 04:11




Au Nom d'Allah le Miséricordieux

 

Mesdames et messieurs,
Fils du grand peuple d'Egypte,
Nous nous réunissons ici aujourd'hui, alors que nous sommes à la veille de terme d'un mandat présidentiel, ou du mandat dont vous m'avez chargé de diriger cette chère patrie, ou, tel que je l'ai conçu, la mission de sauver une patrie et d'en préserver le présent et le futur… Période que nous avons traversée ensemble dans un climat houleux secouant les régions, un tourbillon causant la chute et l'effondrement des Etats de la  région et de graves dangers  entourant le pays de toutes les directions.

Avant de passer en revue ensemble ce que nous avons réalisé, il nous incombe d'examiner les défis auxquels nous avons été confrontés,  notre devoir étant de tirer profit des leçons du passé  pour posséder la capacité d'établir une feuille de route pour l'avenir et édifier la réalité sur une base d'objectivité et d'impartialité.
Aussi est-il de mon devoir de vous soumettre le bilan de mon mandat présidentiel, dans tous les domaines d'action nationale, au cours de séances  de discussion, de dialogue et d'échange de vues, dans un climat de transparence et d'ouverture où nous examinerons les détails et données dans le cadre de la présentation des chiffres et faits abstraits pour les analyser sur une base scientifique et technique.

Ensemble nous raconterons  "l'histoire d'une patrie"  entre vision et réalisation. Ce que nous étions! Ce que nous sommes devenus! L'histoire sera l'histoire de l'honnêteté seule et rien d'autre.

En toute franchise, ce que la nation égyptienne a réalisé au cours de la période précédente n'est  que le fruit d'un rêve, tissé par ce grand peuple avec détermination et défi, depuis qu'il a décidé de se révolter contre ceux qui ont tenté de saccager ses espoirs et ses aspirations, voler sa patrie et usurper son identité. Alors "l'histoire de la patrie" était la volonté et la détermination d'une nation.

C'est l'histoire d'un grand peuple, ayant réussi en l'espace de quatre ans, grâce à sa cohésion et à son unité, à demeurer ferme, défiant le défi lui-même, traversant par sa force et sa solidité les plus grands dangers.  Histoire d'un grand peuple ayant refusé de se soumettre à tout autre chose hormis son libre arbitre, ou de se plier à un sort rejeté par sa fierté, sa dignité et sa noblesse.

Fils du glorieux peuple égyptien,

Les Égyptiens, munis d'une conscience profonde et d'une vision claire, ont réussi à sauver leur pays d'un chemin obscur sur lequel planaient des signes avant-coureurs de luttes intestines et d'une conspiration visant à démanteler les fondements de l'Etat, à le miner et épuiser ses institutions.
Les enfants de cette chère patrie se sont courageusement opposés au terrorisme, consentant d'énormes sacrifices dans leur lutte, pour restaurer la sécurité et la stabilité, contre les ennemis de la vie et de l'humanité.

A l'avant-garde de cette bataille, se trouvaient nos fils des forces armées et de la police égyptienne, dont l'histoire enregistrera les sacrifices et l'héroïsme  en lettres de lumière dans les annales de la lutte nationale égyptienne.

D'un autre côté, les Egyptiens étaient au cœur d'une autre bataille non moins féroce ou noble que la lutte contre le terrorisme, à savoir une bataille menée pour édifier l'avenir, planter l'espoir et jeter les bases solides de l'avenir de cette génération et des générations à venir. Ensemble, nous avons posé la pierre angulaire de notre projet national visant l'édification d'un Etat civil démocratique moderne, dans un pays libre en plein essor, par les mains des fils d'un peuple noble et fort.

Frères et sœurs,

L'histoire des nations n'est pas formée d'anneaux séparés ou d'îles isolées, c'est un continuum puisant sa prospérité des luttes et des triomphes issues du sein de la constance et de l'endurance.  De tout temps, notre nation a été une nation grande, une source d'orgueil et de gloire.

Afin d'être en mesure d'atteindre l'avenir, nous devons prendre une vraie pause pour tirer des leçons du passé, faire une véritable documentation  des réalisations puis dessiner les caractéristiques de la route vers l'avenir.

Mesdames et Messieurs,

Distingué auditoire,

Ce que nous vivons aujourd'hui est le résultat de ce que nous avons achevé hier. Au cours des cinq dernières décennies, notre nation a été exposée à des coups violents et successifs.
Permettez-moi de vous rappeler ce moment où notre volonté nationale fut sur le point de se briser, lorsqu'elle a été victime d'une agression hideuse en juin 1967, dont nous subissons encore les effets et l'impact.

Vint ensuite la traversée pour la victoire en octobre, rétablissant la dignité nationale avant la terre, unissant toute la nation arabe sous la bannière de la victoire. La stabilité avait à peine régné sur la région, qu'éclata la guerre Iran-Irak s'étendant sur huit ans, fauchant la vie de centaines de milliers et décimant des dizaines de milliards de dollars des fonds des deux peuples. Des Etats environnants en ont été affectés et les capacités des peuples voisins ont été touchées dans un conflit dénué de sens, sinon la ruine et la destruction.

A peine sortie de l'enfer de cette guerre, la nation fut frappée par une secousse plus violente et une blessure plus profonde  lorsque  nous avons tous été surpris par l'invasion irakienne du Koweït en 1990.

Les guerres ont ravagé l'Irak au long de deux décennies, d'où la destruction des potentialités des peuples, l'effusion du sang de millions d'individus et le gaspillage sans précédent des ressources arabes.

Avant que ne se dissipent les nuages du ciel de notre région arabe, vint l'an 2011 avec des événements affectant la région, au cours desquels éclata la colère enfouie dans les seins des peuples, provoquant les révolutions aspirant au changement pour le mieux, avant d'être surplombées par les forces du mal et des ténèbres, tantôt au nom de la  religion, tantôt au nom de la liberté et de la démocratie. Les forces  hourdissant les plans et ambitieuses de s'approprier les richesses et les potentiels arabes trouvèrent leur issue dans les soulèvements des peuples et l'impact de l'arrivée des groupes incubateurs d'extrémisme et parrainant le terrorisme pour arriver au pouvoir et y trouvèrent l'opportunité de faire tomber les pays arabes, de démanteler leurs potentialités et de les  désintégrer.

Les pertes causées par les événements prévalant dans des pays tels que la Syrie, l'Irak, la Libye et le Yémen ont été énormes. Certaines estimations internationales ont évalué ces pertes à près de 900 milliards de dollars en infrastructures, faisant plus d'un million et 400 mille morts et plus de 15 millions de réfugiés. Avant eux il y eu  l'Afghanistan et la Somalie et le fléau de la guerre et des luttes intestines dont ils ont souffert.

Je ne parle pas de conspirations successives, mais je mets en garde contre la négligence qui crée l'opportunité de la conspiration, la faiblesse qui facilite l'agression et le démantèlement, la division et la fragmentation qui sont les pelles de la démolition  que nous offrons de nos mains aux ennemis de la nation pour réaliser leurs ambitions.

Mesdames et Messieurs,

Depuis que j'ai commencé à pratiquer ma carrière et ma vie professionnelle, je surveillais les préludes de ce qui se passe dans notre région et suivais de près les signes avant-coureurs de ce qui s'est produit  en Egypte au cours des dernières décennies.

À un certain stade, j'avais prévu assez tôt et réalisé que l'Egypte était l'objectif principal… et le Grand Prix pour quiconque voudrait du mal pour cette nation.

Quand l'Egypte se lève et se stabilise, toute la nation arabe se lève et prend ses forces. Si elle s'éclipse, s'éclipsent autour d'elle les Etats. Toutefois,  la prise de conscience de ce grand peuple était à l'affût de ce qui se tramait contre son pays et la volonté de Dieu était en faveur de l'Egypte et des Egyptiens, et sa protection a continué de s'étendre sur sa bonne terre sur laquelle il a reflété  Sa lumière.

Honorables fils d'Egypte,
Je pensais, et toutes les pensées ne sont pas mauvaises, que ma carrière au service de la patrie atteignait son terme alors que je me trouvais au milieu des représentants des classes et catégories de la société égyptienne, le 3 juillet 2013, soumis, et avec moi les hommes des forces armées, à la volonté de notre grand peuple.

Je considérais que le sommet de mes ambitieux avait été atteint lorsque je pris le commandement de la célèbre armée égyptienne.

Je prends en témoin le Dieu Tout Puissant, je n'avais jamais postulé un poste ou une quelconque autorité, ni aspiré à tout autre tâche au terme de ma mission à la tête de l'armée égyptienne dont je suis fier d'appartenir et fier du rôle national. Toutefois, je n'ai pas hésité devant votre mandat pour me présenter à la présidence et j'ai assumé la charge, décidant d'être un citoyen égyptien que vous avez choisi, lui confiant la tâche de sauver une patrie  et de protéger une nation.

Dès les premiers instants, j'ai opté  pour la transparence comme chemin,  vous avouant la taille des enjeux et des risques, et les réalités de la situation tant sur le plan politique que sécuritaire, économique ou social.

Je vous l'ai déclaré très clairement: reconstruire l'Etat égyptien et opérer un réel changement dans la vie des Egyptiens et de leurs enfants exigent de nous tous un travail acharné et  de grands sacrifices, avec sincérité et impartialité, en vue d'atteindre l'objectif tant souhaité.

Je ne vous l'ai pas dit à plusieurs reprises, seul, je ne peux rien achever, mais ensemble, nous pouvons relever les plus grands défis et doter notre pays d'une gloire digne de lui et d'une histoire dont seront fières les générations à venir. Le seul moyen d'atteindre cet objectif  est de nous unir autour de la patrie et de nous aligner pour elle.

Grand peuple d'Egypte,

Depuis que nous avons entamé ensemble les débuts de la marche de l'action nationale, le 8 juin 2014, la vision était claire dans mon esprit, issue des espoirs et des aspirations de ce peuple honorable. Mon choix était clair, ayant décidé de percer les problèmes et relever parallèlement les défis en vue de trouver de véritables solutions nullement basées sur des solutions provisoires conduisant à une aggravation ultérieure, après un certain temps.

La philosophie du plan d'action national dans cette vision reposait sur quatre objectifs, à savoir:
Premièrement: créer des opportunités d'emploi à des millions de jeunes Egyptiens, en vue de réduire les taux de chômage, et absorber le volume d'afflux massif sur le marché du travail, notamment de la main-d'œuvre égyptienne revenant des zones de crise dans les pays arabes, via le lancement d'un faisceau de mégaprojets stratégiques de caractère national.  Notre premier souci, quant à ces projets, a été de nous appuyer sur les matières premières et les mains égyptiennes  ainsi que les entreprises nationales.

Deuxièmement: Présenter au monde une nouvelle image de l'Égypte, en tant que champ de travail et de construction dans tous les domaines, au milieu d'une région ravagée par les agitations, la ruine et la destruction, afin que l'Egypte puisse récupérer le statut régional et international digne d'elle; ce qui est déjà atteint.

Troisièmement: Créer une base solide pour la construction industrielle, afin de transformer l'Égypte en un centre industriel international avancé en construisant les infrastructures nécessaires pour la mise en place d'un tel centre  grâce à un vaste réseau routier et des tunnels reliant les rives Est et Ouest du canal de Suez, des centrales d'énergie électrique, d'eau potable et d'assainissement, des aéroports modernes, des ports avancés et des zones industrielles spécialisées ouvrant la voie pour l'attraction des investissements étrangers, en vue d'améliorer le niveau de services fournis aux citoyens.

Quatrièmement: immuniser l'Etat égyptien face aux défis, menaces et risques, et renforcer les éléments de la puissance globale de l'Etat, en particulier les capacités militaires, afin de maintenir la sécurité nationale,  protéger les frontières de l'Etat,  garantir la paix et défendre les richesses, les capacités et les gains de ce pays.        
Au cours de la période où j'ai assumé mes responsabilités, nous avons atteint un essor sans précédent dans les indicateurs de développement économique, résumé comme suit:

Premièrement: la réserve de trésorerie est passée à environ 37 milliards de dollars, après 16 milliards de dollars en 2014.

Deuxièmement: le solde du déficit commercial des deux dernières années  a diminué de 20 milliards de dollars, dont 4 milliards  représentant une augmentation des exportations égyptiennes à l'étranger, en sus de la diminution des importations d'un montant de 16 milliards de dollars.

Troisièmement: les taux de chômage ont chuté de 13,4% à 11,9%, ce qui s'explique par la création de possibilités d'emploi intensives dans les grands projets nationaux atteignant  3,5 millions de travailleurs.

Quatrièmement: les taux d'inflation sont passés de 35% à 22% le mois courant. Nous visons à atteindre les 13%.

Cinquièmement: le déficit budgétaire public a baissé en pourcentage du PIB, passant de 16,7% en 2013 à 10,9% en 2017.

Sixièmement: L'afflux d'investissements directs étrangers a augmenté de 14% au cours de l'exercice 2016/2017.    
Le volume total des investissements dans les projets de développement depuis la mi-2014 s'élève à près de 400 milliards de livres dans les projets de logement, de construction, d'eau potable, d'assainissement et de développement urbain.

En vue d'éliminer le phénomène des bidonvilles et des zones dangereuses et fournir un logement adéquat pour les Egyptiens, l'Etat a lancé la mise en œuvre d'un plan intégré pour le logement social, ciblant les jeunes ainsi que l'élimination des bidonvilles. 25 mille unités ont été construites fournissant un logement convenable pour les habitants des bidonvilles et zones dangereuses.  245 mille unités de logement social ont également été construites pour les citoyens pour un coût total de 32 milliards de livres.  355 mille unités sont en cours de construction pour un montant de 71 milliards de livres.

Afin d'optimiser les conditions de l'Etat,  améliorer l'infrastructure et l'investissement et gérer le mouvement du transport des citoyens et des biens, une énorme renaissance a été réalisée dans le domaine du développement du réseau routier national,  des routes de près  de 7000 km ayant été construites ou développées à un coût total dépassant 85 milliards de livres.

Parallèlement, la crise des coupures du courant électrique a été gérée depuis juillet 2014. Combler le déficit chronique de la génération d'énergie électrique figure au sommet des priorités de l'Etat, des capacités électriques  de 25 mille mégawatts d'énergie traditionnelle et renouvelable ayant été ajoutées jusqu'en juin 2018, équivalant environ 12 fois la capacité du Haut Barrage.

En vue de répondre aux besoins de l'Etat en carburant, tant pour l'usage des citoyens que pour des usages industriels et d'investissement, un plan ambitieux pour le développement du secteur pétrolier a été mis en place grâce à la signature de 62 accords de recherche et d'exploration,  les réserves ajoutées des découvertes de gaz naturel ayant été 8 fois plus nombreuses que celles au cours de la période allant de 2010 à 2014  pour atteindre 36,8 billions de pieds carrés. Des projets de développement des gisements de gaz naturel ont été mis en place avec un total d'investissements s'élevant à 12,6 milliards de dollars, pour atteindre un débit de 5 millions de pieds carrés par jour, avec une augmentation de 130% par rapport à la période allant de 2010 à 2014.

Frères et Sœurs,  
Le présent avec ses défis ne nous a pas empêchés de travailler en vue de construire et de façonner l'avenir, ouvrant ainsi la voie à une vie meilleure pour nos enfants et petits-enfants.

Nous avons anticipé les exigences de demain en harmonie avec les besoins d'aujourd'hui, aussi la vision d'Egypte 2030 a-t-elle été  la vision nationale, couvrant tous les domaines d'action nationale dont nous avons entrepris  la mise en œuvre avec fermeté et  détermination en attendant  la prochaine génération qui assumera la responsabilité du pays, en achèvera les étapes et lèvera l'édifice de notre nouvelle Egypte.
Cette vision a été basée sur l'augmentation de la zone urbaine sur le territoire d'Egypte pour faire face à la croissance démographique en évolution qui représente un grand défi,  le nombre d'Egyptiens ayant dépassé en ce moment les 100 millions de personnes et étant estimé à 150 millions en 2030.  Par conséquent, il était impératif de commencer immédiatement  la construction d'un certain nombre de nouvelles villes développées faisant face aux exigences de la vie et du progrès dans une nouvelle ère.

Nous nous sommes lancés, conformément à un plan bien pensé et planifié, pour créer la nouvelle capitale et 13 autres villes  dans le nord du Delta, à l'est du Canal dans le Sinaï,  la Côte nord et en Haute Egypte, fournissant des logements décents, de larges possibilités d'emploi, des équipements sophistiqués et des services à des dizaines de millions d'Egyptiens dans les années à venir.
Parallèlement avec la construction de nouvelles villes, nous nous sommes lancés dans un projet géant, à savoir la remise en état et
la culture d'un million et demi d'hectares dans le cadre d'un plan ambitieux visant la remise en état de 4 millions d'hectares, ce qui  équivaut à environ la moitié de la superficie des terres agricoles qui s'étendaient sur l'Egypte, depuis des temps immémoriaux, en sus d'un autre projet visant la création de 100 mille serres équivalant à  la production d'un million d'hectares.
D'autre part,  nous avons entrepris de grands projets pour la pisciculture, dans le nord du Delta et à l'est du Canal, ainsi que d'énormes projets pour des exploitations de production animale et avicole.

Notre objectif pour tout ce qui précède est de subvenir aux besoins alimentaires des citoyens et des nouveaux arrivants à naître,  dans un pays qui dépend des importations pour une grande partie de sa nourriture, mais aussi d'augmenter l'offre de récoltes, légumes, fruits, viande et poisson pour en réduire les prix, voire même les baisser. Sans compter les millions d'opportunités d'emploi dans les agglomérations  agro-industrielles que nous créons autour des projets de remise en état des terres, de pisciculture et d'élevage.

Dans le même temps, nous avons accordé une grande attention aux petites et moyennes entreprises (PME) et fait de grands progrès dans la création de villes industrielles spécialisées, telles que Leather City ( la Ville du cuir) à Rubeiki, Damietta Furniture City (la Ville des meubles de Damiette) et autres. 
Nous avons également alloué 200 milliards de livres de prêts bancaires bonifiés à des jeunes à un taux d'intérêt réduit ne dépassant pas 5%,  pour fournir le financement nécessaire à la mise en place de petites entreprises productives, leur ouvrant des sources de revenus et à d'autres de larges opportunités d'emploi
.

Le total des prestations de retraite est passé de 6 milliards LE il y a 3 ans à 17 milliards et 250 millions de livres pour couvrir 10% des Egyptiens parmi les familles les plus démunies.         
En même temps, nous avons augmenté les affectations d'approvisionnement par individu dans la famille bénéficiaire, de 21 à 50 livres, partir de juillet dernier, alors qu'elles ne dépassaient les 15 livres il y a 4 ans.

Depuis le début de l'exercice en cours, la limite d'exonération fiscale a été portée à 7 200 livres par an, ce qui signifie une nouvelle augmentation du revenu par habitant.          
Nous avons également lancé un projet national ambitieux pour améliorer la qualité de vie des Égyptiens, réussissant à fournir l'eau potable à 96% des ménages égyptiens dans tout le pays.
Le service d'assainissement a été étendu pour couvrir 16% des villages égyptiens, ce pourcentage ne dépassant pas 10% il y a 42 mois, en vertu d'un plan visant à atteindre 40% des villages égyptiens.
Au sommet de mes préoccupations, une fois au pouvoir, figurait l'éradication d'un fléau menaçant la vie des gens et détruisant la santé de millions dans la fleur de leur jeunesse, à savoir l'épidémie du virus hépatique C.
Grâce à Allah nous avons réussi, après un effort et une générosité épiques, à contenir cette épidémie. 1,4 millions de patients  ont joui du traitement, pour un montant de 3,7 milliards de livres, et le taux de guérison a atteint 97%, réussissant également à éliminer les files d'attente des malades pour le traitement à partir de la mi-2016.

Afin de compléter cette saga, une enquête médicale a été menée pour quelque 5 millions de citoyens et le traitement médical nécessaire fourni aux malades, en vertu d'un plan visant à atteindre 50 millions d'Egyptiens d'ici l'an 2020,  au terme duquel nous espérons  voir l'Egypte définitivement libérée de ce fléau.

Frères et Sœurs,  
Malgré tous ces efforts et bien d'autres, je sens la souffrance endurée par les couches à faible et moyen revenus face aux fardeaux de la vie. Je vous assure que je ne ménagerai aucun effort pour faire tout ce qui est possible pour les soulager et améliorer leur niveau de vie.  
Le processus de réforme, dont nous avons parcouru un long chemin, a commencé à révéler ses résultats et donner ses prémices, à travers de bons indicateurs économiques et des rapports positifs des institutions internationales, indiquant une baisse des taux de chômage et d'inflation et confirmant un taux de croissance atteignant les limites de 5% à la fin de l'exercice courant.

Frères et Sœurs,  
Fils du grand peuple d'Egypte,
Il y a près de quatre ans, l'Egypte, préoccupée par ses problèmes et  sa situation intérieure, se trouvait prise de sa nation arabe, isolée de son continent africain.  Son statut de membre de l'Union africaine, qu'elle avait cofondée, avait été gelé et sa position  dans son monde s'était détériorée, souffrant d'un isolement international imposé à la suite de la Révolution de juin.

Aujourd'hui, l'Egypte a récupéré son statut et son influence dans son environnement arabe et africain.       
L'Egypte est redevenue un cœur battant pour sa nation arabe et un défenseur inébranlable de ses droits, qui n'admettent ni compromis, ni marchandage, ni renonciation.
L'Égypte a repris la lutte avec ardeur et sincérité pour préserver l'intégrité territoriale des pays arabes frères et les aider à sortir de leurs crises, qui ont miné leur sécurité et leur stabilité, et à parvenir à la réconciliation nationale entre leurs composantes, afin que ces pays frères récupèrent leur rôle désiré.

L'Égypte a rétabli sa position dans le monde où elle vit et  étendu les ponts de coopération avec les acteurs puissants et influents d'un bout à l'autre du monde, dans des relations équilibrées fondées sur le dialogue et la concertation, sur la base du respect mutuel et de l'intérêt commun.

Maintenant, je le déclare avec fierté,  la parole de l'Egypte est dorénavant entendue dans toutes les instances et ses positions basées sur les principes, le courage et l'honnêteté suscitent le respect et l'appréciation de tous.      
Je le déclare avec fierté,  l'Egypte est grande, sa bannière flotte dans les airs  et sa dignité est sauvegardée.
Je le déclare, notre décision nationale  est restée dans toutes les circonstances indépendante,  découlant de la volonté de ce peuple,  axée sur le cette patrie et favorisant les intérêts de cette nation.

Frères et Sœurs,  
Je ne cherche pas, à travers ces séances de franchise et d'ouverture que nous tiendrons au cours des deux prochains jours, à présenter uniquement le bilan d'un président au terme de son mandat, mais mon objectif est de présenter l'image de ce qui a été réalisé sur la terre de ce pays, grâce aux efforts, à la sueur et aux sacrifices de ce grand peuple, pendant près de quatre ans.
J'ai tenu à déclarer tous les faits, les données et les chiffres au peuple, bien que certaines divulgations ne fussent pas  appropriées, du point de vue des considérations de sécurité nationale. Cependant,  je crois fermement et inébranlablement  que la prise de conscience de ce peuple  de ce qui s'est passé et se passe sur la terre de son pays, de tous les aspects, de toutes les dimensions... constitue les piliers les plus forts et les bases les plus solides de la sécurité nationale.
Je vous invite à écouter ensemble, dans des séances de sincérité et d'ouverture égyptiennes,  l'histoire d'une patrie parlant d'elle-même et l'histoire d'un peuple ayant choisi de vivre… et le sort l'a exhaussé.
Vive l'Egypte… Vive l'Egypte… Vive l'Egypte
La paix, la miséricorde et les bénédictions d'Allah soient sur vous "

Related Stories

Les plus visités

From To