25 mai 2022 06:04

10-16 novembre 2018

dimanche، 18 novembre 2018 - 02:33

Standard & Poor's maintient la note souveraine de l'Egypte à B

Le maintien de la note souveraine de l’Égypte à B, appuyée d'une perspective stable, par l'agence de notation américaine Standard & Poor's (S&P) est une attestation importante montrant la réussite du programme de réforme économique entrepris par l’Égypte, la poursuite de la réforme et l'amélioration des indicateurs économiques de l’Égypte, a déclaré samedi le ministre des Finances, Mohamed Maeit.

Le ministre a indiqué que les chiffres publiés par cette agence internationale contribueraient à augmenter la confiance des institutions mondiales et des investisseurs en la capacité de l'économie égyptienne, ce qui aidera à attirer davantage d'investissements étrangers.

La continuité de l'amélioration de la note de l’Égypte, quelques jours après la signature d'un accord au niveau des experts avec le Fonds monétaire international (FMI), confirme que la communauté internationale voyait d'un bon œil les indicateurs économiques de l’Égypte qui connaissent une grande amélioration, ce qui renforcera les prévisions de croissance de l'économie égyptienne, a indiqué Maeit.

L'agence S&P a également loué, dans son rapport, la capacité du gouvernement et des autorités égyptiennes à entreprendre d'importantes mesures de réforme, dont l'adoption d'une politique flexible sur le taux de change, qui renforce la compétitivité de l'économie égyptienne et permet d’élever les taux de croissance économique et la production locale du gaz, a noté le ministère des Finances.

Le maintien inchangé de la note de l’Égypte à B, accompagnée d'une perspective stable, s'explique par un développement positif dans quatre piliers principaux de l'économie égyptienne: amélioration du climat d'investissement, contrôle financier, amélioration de la compétitivité des produits et des services égyptiens, hausse de la production gazière de l’Égypte.

(FMI) : L’économie égyptienne est la force motrice de la croissance au Moyen-Orient

 L'économie égyptienne représente la force motrice de la croissance dans les pays importateurs du pétrole au Moyen-Orient et dans le nord d'Afrique, affirme mardi le Fonds Monétaire International (FMI).

Le FMI prévoit que l'économie égyptienne enregistrera une croissance de 5,3% en 2018 et 5,5% en 2019 par rapport à 4,2 en 2017.

De même, le rapport du FMI sur les horizons de l'économie régionale du Moyen-Orient, du nord de l'Afrique et de l'Asie centrale, indique que les taux d'inflation annuelle enregistrera 13,9% en 2018 et 12,6% en 2019, et ce contre 29,5% en 2017.
Selon le rapport, l'amélioration des indices de l'économie égyptienne revient à la réduction des déséquilibres économiques lors de la période 2016-2017, à l'amélioration du climat d'affaires, au redressement du secteur du tourisme, à la reprise des vols directs venant de la Russie et à la baisse de la prix de change, outre la contribution de la croissance en Europe au soutien des exportations dans toute la région.

Le président de la BAD salue le programme de réforme de l’économie égyptienne

Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, a salué le programme de redressement de la macroéconomie adopté par l’Égypte.

M. Adesina a signalé que le programme susmentionné avait enregistré des bons résultats concernant l’afflux des investissements étrangers directs vers l’Egypte et la question de l’inflation dans le pays. 

M.Adesina a indiqué avoir reçu une invitation du président Abdel Fattah Al-Sissi pour participer à la conférence économique prévue à Charm El-Cheikh décembre prochain.

M. Adesina a révélé que cette conférence serait une bonne occasion pour attirer davantage des investissements étrangers et pour soutenir la stabilité de la macroéconomie.

 (BCE) : Hausse à 8.9% du taux d'inflation annuel en octobre dernier

Le taux d'inflation annuel s'est élevé à 8.9% en octobre dernier, comparé à 8.6% en septembre, a annoncé la Banque Centrale égyptienne (BCE).

La BCE a souligné que l'indice des prix à la consommation (IPC) avait atteint 1% en octobre dernier par rapport à 0,1 au mois précédent.

Banques et bourses

Le président recommande la poursuite de la mise en application du programme de réforme de l'économie

Le président Abd El Fatah El-Sissi a recommandé de poursuivre la mise en application du programme réussi de réforme de l’économie lors d'une réunion tenue avec le gouverneur de la Banque Centrale, Tarek Amer et le vice-gouverneur chargé de la stabilité bancaire, Gamal Negm et le vice-gouverneur pour la stabilité monétaire, Lobna Helal, a indiqué le porte-parole de la présidence, l'ambassadeur Bassam Radi.

La réunion a porté sur les plus importants développements et les indices de la balance de paiement au cours de l'exercice financier 2017/2018 ainsi que les résultats positifs de la décision de la libération du cours de change dont la réalisation d'un excédent total d'environ 12,8 milliards de dollars, a-t-il ajouté.

La politique monétaire et les mesures de soutien prises par la BC pour mettre à exécution des réformes structurelles et le maintien de la stabilité monétaire et financière ont également fait l'objet d'examen, a-t-il précisé.

Le Chef de l'Etat a recommandé le renforcement de la coopération entre la Banque Centrale et les Banques Centrales africaines notamment à la suite de la désignation de M. Tarek Amer comme président de l'Association des Banques Centrales africaines en concomitance avec la présidence en exercice de l'UA par l'Egypte en 2019, en vue de soutenir les efforts visant à assurer la stabilité monétaire et financière et à renforcer la coopération bancaire au continent.

La Bourse égyptienne gagne 6,7 milliards de LE

La Bourse égyptienne a clôturé, en hausse, dopée par des opérations d'achat menées par des institutions et des fonds d'investissement locaux et étrangers.

La capitalisation boursière a gagné environ 6,7 milliards de LE pour enregistrer 779,6 milliards de LE.

L'indice phare "EGX-30" a grimpé de 1,44% pour atteindre 13681,76 points, alors que "EGX-100" a augmenté de 0,12% pour finir à 1737,97 points et "EGX-70" a reculé de 0,6% enregistrant 695,64 points.

Le Chef de l'Etat examine le plan du gouvernement visant à tirer profit des actifs inexploités de l'Etat

Le président Abd El Fatah El-Sissi a examiné le plan du gouvernement visant à tirer profit des actifs inexploités de l'Etat, les indicateurs économiques et le déroulement des travaux aux nouvelles agglomérations notamment dans la ville d'El Alamein, lors d'une réunion tenue avec le premier ministre, ministre du logement, des services et des agglomérations urbaines, Dr Moustapha Madbouli, la ministre du plan, du suivi et de la réforme administrative, Dr Hala El Said et le Chef des renseignements généraux, Abbas Kamel.

Dans ce contexte, le Chef de l'Etat a demandé l’achèvement des travaux de construction dans la ville d'El Alamein suivant le calendrier fixé pour promouvoir le développement urbain et assurer davantage de logements pour faire face à la surpopulation.

Investissements

Le marché du gaz égyptien s’accroît le plus rapidement en Afrique

Le marché du gaz naturel de l’Égypte est le marché le plus grand, qui s’accroît le plus rapidement en Afrique et dans l'est de la Méditerranée, a affirmé le ministre du Pétrole et de la Richesse minière, Tarek El-Molla.

L’Égypte possède des potentialités lui permettant de devenir un centre régional du gaz et du pétrole, a ajouté M. El-Molla lors de la conférence internationale d'Abou Dhabi sur le pétrole Adipec 2018, qui avait débuté lundi avec la participation de 100 ministres du Pétrole et de l'Energie.
Un comité gouvernemental a été formé dans le but d'élaborer une stratégie déterminée afin de faire de l’Égypte un centre régional de l’énergie, poursuit le ministre qui a fait état de la nouvelle loi sur le gaz.

Selon le ministre, la coopération a été renforcée avec l'Union européenne dans ce domaine.

M. El-Molla a fait état d'un mémorandum d'entente signé avec l'Union européenne pour soutenir le partenariat stratégique sur l'énergie.

Des accords ont été signés avec des pays voisins, comme Chypre, l'Irak et la Jordanie pour optimaliser les découvertes gazières dans la région, a dit M. El-Molla, faisant état d'une coopération étroite entre l’Égypte et la Grèce en matière d'industrie pétrolière et gazière.

Plusieurs méga projets sont en cours d'exécution dans les domaines du raffinage, des produits pétrochimiques et de l'infrastructure afin de faire de l’Égypte un centre régional de l’énergie, a-t-il noté, confirmant que le partenariat fort se poursuit avec l'Union européenne dans les domaines de l'énergie.

Le PM salue les plans d'investissement envisagés par le groupe indien Lulu en Égypte

Le Premier ministre, Mostafa Madbouli, également ministre du Logement, des Services publics et des Agglomérations urbaines, a salué les plans d'investissement envisagés par le groupe indien Lulu en Égypte.

Le chef du gouvernement a tenu une réunion avec le ministre de l’Approvisionnement et du Commerce intérieur, Ali Al-Messelhi, pour discuter des derniers développements en matière d'investissements étrangers dans l'établissement de centres logistiques, notamment Les investissements du groupe indien Lulu.

Pour sa part, M. Al-Messelhi a déclaré que la société indienne avait sélectionné quatre sites dans les villes du 6 Octobre, du Nouveau Caire, d'Al-Obour et de Sohag Al-Gadida afin de construire deux hypermarchés et deux centres logistique destinés à la préparation et au stockage des produits alimentaires que le groupe exportera vers les pays du Golfe et vers d'autres marchés en Europe, pour des investissements de 500 millions de dollars.

Related Stories

Les plus visités

From To