03 octobre 2022 07:03

L'Etat a mis en œuvre plusieurs projets nationaux dans tous les secteurs (PM)

mardi، 30 juin 2020 - 10:16

 L'Etat a mis en œuvre plusieurs projets nationaux dans tous les secteurs, a dit le premier ministre, Moustafa Madbouly, dans une allocution prononcée lors de l'inauguration par le président Abdel Fattah Al-Sissi d'un nombre de projets nationaux.

Les investissements dans les projets de développement, qu'il s'agisse de ceux mis œuvre durant les six dernières années ou ceux en cours d’exécution, dépassent les 4,5 trillions de LE, a indiqué M. Madbouly, ajoutant que ces projets couvrent tous les secteurs.

Avec le programme de réforme économique, ces projets ont permis à l'Egypte d'enregistrer des taux de croissance sans précédent dans son histoire et de réaliser un grand bond qui a permis de continuer malgré les circonstances extrêmement dures provoquées par le coronavirus, selon le chef du gouvernement.

M. Madbouly a présenté ses vœux au peuple égyptien à l'occasion du 7e anniversaire de la révolution du 30 juin où des dizaines de millions d’Égyptiens sont descendus dans les rues pour sauver leur pays.

Le premier ministre a passé en revue la vision et les plans de l'Etat pour poursuivre le travail et le progrès à la lumière de cette pandémie que le monde n'a pas connues depuis plus de 100 ans, évoquant des études selon lesquelles l’économie mondiale connaîtra une contraction et il y aura un recul dans les secteurs du tourisme, de l'aviation, de la navigation et du commerce à l’échelle mondiale, ce qui représente une pression sur toutes les économies du monde, y compris celle égyptienne.

L'Egypte enregistré encore le meilleur taux de croissance au Moyen-Orient et en Afrique du Nord avec une hausse sans précédent des réserves en devises étrangères, qui ont dépassé les 45,5 milliards de dollars, a-t-il dit.

Toutes les institutions mondiales louent l’économie égyptienne et affirment qu'elle est sur la bonne voie et que l'Egypte avance à des pas sans précédent dans le progrès et le développement, a poursuivi M. Madbouly.

La vision égyptienne 2030 vise à faire de l’Égypte un des meilleurs pays du monde en matière de qualité de vie, d’économie, de gouvernance, de performance gouvernementale, ainsi que des dimensions sociales et environnementales, a noté le premier ministre, indiquant qu'un plan de long et de moyen terme a été adopté à cet égard.

L'Etat a élaboré un plan d'action sur les secteurs prometteurs pour réaliser la croissance économique, dont la construction, les communications, les technologies de l'information, l’énergie, l'industrie, l'agriculture, le commerce et les chaînes d'approvisionnement, a précisé le chef du gouvernement.

Selon les institutions internationales, le secteur de la construction en Egypte sera le plus grand au Moyen-Orient au cours de la prochaine décennie en s'appropriant 30% des travaux liés à la croissance urbaine grâce aux mégas projets mis en place par l'Etat, a-t-il indiqué.

Pour le prochain exercice financier, qui débutera le premier juillet, le plan prévoit de débloquer 300 milliards de LE qui seront destinés au secteur de la construction, selon le chef du gouvernement qui a fait état de méga projets d'environ 19 milliards de LE, en cours d’exécution dans le secteur pétrochimique.

La pandémie de coronavirus a accéléré la numérisation et a exigé que la plupart des services soient présentés en ligne, a dit le premier ministre, ajoutant que l'Etat a débloqué 15 milliards de LE pour le prochain exercice financier en vue d’accélérer la mise en place de plusieurs projets dans le secteur des communications.

Un an avant la pandémie de coronavirus, le président Al-Sissi a ordonné d'augmenter la vitesse d'internet, a-t-il rappelé, signalant que l'Egypte arrivait à la 40e place en Afrique en matière de vitesse d'internet en 2019.

En mars dernier, l'Egypte a occupé la 2e place en Afrique grâce aux grands investissements injectés pour développer ce réseau, selon M. Madbouly.

L'Etat, précise-t-il, développe le réseau routier, le transport en commun et le métro au grand Caire, dans la capitale administrative et dans toutes les nouvelles cités afin de résoudre le problème de mobilité au Caire.

Le Caire a connu un très grand bond en matière de développement des zones non-sûres et de celles non planifiées, a affirmé le premier ministre, précisant que plus de 60 mille unités de logement alternatives ont été construites au Caire seulement.

Le plus important projet qui débutera dans les prochains jours est le développement du Caire islamique, a-t-il poursuivi, indiquant qu'un plan sera présenté au président sur le développement de cette zone patrimoniale.

Tout le monde a suivi le développement de la place Tahrir en vue du développement du Vieux Caire, a-t-il noté, indiquant que la vision de l'Etat visait à faire de ce lieu une place à la hauteur des plus grandes places du monde.

Un plan a été lancé pour développer le triangle de Maspero , selon le premier ministre, Moustafa Madbouly qui a indiqué que les habitants de cette zone, qui vivaient dans des circonstances très difficiles, ont été installés dans des logements alternatifs.

Des plans ont été préparés pour permettre aux habitants désireux d'y revenir à le faire après la fin du projet de développement, a-t-il souligné, précisant que le gouvernement cherche à faire de cette zone une partie du centre patrimonial et civilisationnel du Caire, et qu'elle abritera des centres commerciaux, des quartiers résidentiels, des tours et des rues destinées aux piétons, tout en protégeant les bâtiments historiques.

Mena


Related Stories

Les plus visités

From To