07 décembre 2022 01:07

Les efforts d'Al Sissi vers l'autonomisation des jeunes,pendant six ans du pouvoir

vendredi، 03 juillet 2020 - 10:15
Les efforts d'Al Sissi vers l'autonomisation des jeunes,pendant six ans du pouvoir

Les jeunes représentent 60% de la population d'Égypte, sur lesquels l'État compte dans les plans de développement modernes. L'autonomisation  de jeunes était presque  comme une rêve, jusqu'à ce que le président arrive au pouvoir en 2014.Il a mis  les jeunes à la tête de ses priorités afin d'occuper des postes de direction.

Premièrement: Attribuer des postes de direction aux jeunes

En 2014,dès que Al –Sissi a pris la présidence, des étapes pratiques ont été prises en vue d'intégrer les jeunes dans diverses institutions,organisations gouvernemantles ,lors de son entretien avec des jeunes investisseurs et des hommes d'affaires.

 

Al-Sissi s'engage à les entrainer  à l'Académie militaire de Nasser en 2014;ladite Académie a organisé des sessions intitulée ''la stratégie nationale et la sécurité nationale' 'auxquels ont  participé  un grand nombre des jeunes travaillant à l'appareil gouvernemental. 

Les ministres adjoints

Les ministres ont le droit de choisir leur adjoint au Ministère du logement, des services publics et des collectivités urbaines,en vertu de la décision de l'ex premier ministre,Ibrahim Mehlab, n 1592 pour l'an de 2014. Quant à la nomination de quatre  adjoints dans chaque ministère,en vertu d’une décision n 1592 pour l'an de 2014  issue par Dr.Mostafa Madbouli, l'ex premier ministre.

Le mouvement de conservateurs en 2019

En 2019,le mouvement de conservateurs a consisté sur une représentation réelle des jeunes leaders

Il s'agit d'une nomination de 39 leaders entre autre vice-conservateur  des jeunesy compris 16 conservateurs et 23 vice conservateurs.

L'Etat a accordé une occasion réelle à 8 jeunes membres du programme présidentiel, tandis que les femmes ont remporté la plus haute représentation au poste de vice-gouverneur, d'environ 30% du total du nouveau mouvement.

Dans le cadre de l'autonomisation de tous les entités de L'État égyptien et ses catégories, on a sélectionné d'environ 20% de nombre des députés.Cela il s'achève les étapes vers le processus de développement.

Le système des adjoints des ministres et de premier ministre

En février 2020,le conseil des ministres,sous la  présidence de dr Madbouli,a aprouvé la résolution du Premier ministre n 612 de l'an 2017,modifiée de celle de n 1273 de l'an 2019.

Le projet de cette décision stipule à choisir  pas plus de dix   adjoints des ministres pour une année renouvelle parrainée par l'Agence centrale de l'organisation et l'administration.

En vertu de cette résolution, une donnée de base a été crée par l'Agence centrale pour l'organisation et l'administration concernant les métiers des adjoints selon des normes objectifs.

Le mécanisme de l'autonomisation de jeunes

1-''le Programme présidentiel pour réhabiliter les leaders''

En septembre 2015,le chef de l'État a lancé ''le Programme présidentiel pour réhabiliter les leaders'' en faveur de les qualifier à l'action politique.

Le programme a inauguré un site officiel et une page sur le site Web des médias sociaux sous le slogan: «Avec le pouvoir de sa jeunesse, vive l'Égypte.

Ayant un objectif qui vise à adopter les plus récentes méthodes pour faire face aux problèmes égyptiens.

    

Il s'agit d'une entité indépendante affiliée à la Présidence de la République, gérée par une administration professionnelle collaborant par un certain nombre d'organisations et d'institutions gouvernementales et de la société civile.

Il consiste à trois axes principales la science politique et stratégique, - science de gestion – la science sociale et humaine  la        

Les stagiaires ont appris leurs  matières scientifiques sous forme de cours théorique suivis d'une application pratique.

Les stagiaires se sont entretenus avec un certain nombre de symboles de pensée et de culture.

La vision  de ce dit programme  consiste à responsabiliser les jeunes politiquement et à créer un climat propice au développement de la vie politique. En plus de leurs permettre de faire face aux défis qu'affronte le citoyen,tels les guerres,la corruption et de participer à la vie politique.il crée une communication directe avec l'État   

L'Académie Nationale de réhabilitation des jeunes

Il a été créé le 28 août 2017 conformément au décret présidentiel No 434 de 2017, conformément à l'une des recommandations de la première Conférence nationale des  jeunes, tenue à Charm El-Cheikh en novembre 2016. Elle vise à répondre aux besoins des jeunes cadres en matière de développement humain dans tous les secteurs et à améliorer leurs capacités. L'Académie a gradué 3 stagiaires du programme de leadership et de réhabilitation des jeunes, elle comprenait 1500 jeunes hommes et femmes; le programme était limité sur un groupe   d'âge de 20 et 30 ans de tous les gouvernorats d'Egypte.

Deuxièment: les Conférences des jeunes égyptiens

 Le Président égyptien  était le premier à inaugurer un pont de communication avec les jeunes via des conférences et des forums.

C'est une plateforme aboutissant à faire un dialogue avec les jeunes de tous les pays du monde et ceux de l' Égypte.

L'objectif de ces Conférences  contribue à préparer  d'être des leaders et à  leur permettre d'écouter leurs opinions,leurs idées ainsi qu'à leurs suggestions sur des sujets  relatifs à la société égyptienne. Outre la réalisation des plusieurs acquis à divers domaines.

Première Conférence nationale des jeunes à Charm El-Cheikh, 2016

   

 En 2016, cette Conférence s'est tenue à Charm el Cheikh ;à laquelle ont participé plus de 3000 de divers gouvernorats, aboutissant à plusieurs recommandations, notamment:

Former un comité national des jeunes, soumis au contrôle direct de la Présidence de la République, reposant sur un examen approfondi de la situation des jeunes emprisonnés dont aucune disposition n’a été prise.

Créer un centre national de formation et de réinsertion des jeunes cadres,cela en coordination avec les instances concernées.

Tenir un dialogue social complet pour réformer et assainir le système éducatif.

Promulguer des législations régissant l'information,former le Conseil de la presse et de l'information.

Tenir un dialogue social afin d'enraciner les valeurs,les principes et les morales pour rectifier le discours religieux.

La 2 ème   Conférence des jeunes à Assouan, janvier 2017

Parmi les principales recommandations, citons :

Créer la Commission suprême pour le développement du sud de l'Égypte, chargée de promouvoir les services publics.

Offrir des opportunités d'emploi et prendre soin des effets de la Nubie

Mettre fin à tous les projets de développement à Nasr El Nuba et à Wadi Karkar

Lancer un projet national pour la création de zones industrielles intégrées pour les petites et micro industries.

Étendre les mesures de protection sociale en développant le programme « Takaful we Karama » (Solidarité et dignité),

Accroître les efforts pour améliorer la qualité de vie dans la région.

Transformer Assouan en une capitale de l'économie et de la culture africaines.

Célébrer le 200e anniversaire de la découverte du temple d'Abou Simbel.

Indemniser ceux qui sont touchés par la construction du Haut Barrage

Le 3ème Conférence des jeunes  s'est tenu  à Ismaïlia en avril 2017

1200 jeunes hommes et femmes de différentes tranches d'âge ont y participé;on a lancé l'initiative de interrogez le Président.

La Conférence a émis des recommandations telles que : Déclarer 2018 année pour les personnes handicapées

 Former des groupes de contrôle interne pour les institutions des jeunes

Lancer une initiative pour embellir les places et la réglementation des projets de jeunesse mobile

 Former un groupe pour motiver et suivre parmi les jeunes de l’Autorité de contrôle administratif, et un autre groupe correspondant du Programme présidentiel pour la réhabilitation des dirigeants parmi les jeunes.

Les recommandations comprenaient l'étude du développement du Conseil suprême de l'investissement et son transfert au Conseil suprême de l'investissement et de l'exportation, l'activation du rôle du Conseil suprême des paiements pour l'intégration de l'économie informelle, l'automatisation du système souverain tel que les douanes et les taxes pour limiter les fuites financières et la mise en place de procédures pour la création du Conseil suprême des données sous la présidence du Président Sissi.

La 4ème Conférence nationale  de la jeunesse  s'est tenue à Alexandrie «juillet 2017»

Les recommandations de la Conférence incluaient le soutien total du Forum de dialogue des jeunes du monde convoqué par la jeunesse égyptienne, invitant des Rois, des Princes, des Présidents et des dirigeants de pays frères et amis à participer à ce Forum

Le développement d'un mécanisme pour suivre la mise en œuvre de la stratégie 2030, intensifier les efforts du gouvernement et de l'État pour le développement nécessaire à Alexandrie et commencer le développement de l'ancienne ville de Rachid qui doit être achevé au maximum dans 3 ans.

À la tête de ces recommandations :

l’achèvement des projets des zones industrielles du gouvernorat à Beheira d'une superficie maximale de 1000 acres

le début immédiat pour en finir des études opérationnelles du projet de développement dans l'ouest de l'Égypte, le lancement immédiat des terrains de la zone d'investissement d’une superficie de 10 000 feddans à Metobas, dans le gouvernorat de Kafr El-Cheikh, l’examen et l’étude immédiat par le gouvernement de toutes les demandes et plaintes présentées par tous les habitants de l’Ouest du Delta.

La 5ème conférence s'est tenue en 2018

   Elle a eu lieu au Caire,avec la participation de 1000;en tète de ces recommandations :

Lancer le cadre politique sous l'égide de l'Académie nationale pour la formation,lancer le forum national pour les politiques publiques.

Rémodifier les lois privées des parties politiques,en mettant l'accent à l'entité nationale des Egyptiens.

Elaborer un document du travail pour traiter avec les questions des opinions publiques, et créer un conseil national des jeunes responsable de formuler les résolutions relatives.

                    Recourir aux jeunes visant à élaborer un mécanisme pour exécuter la stratégie de 2030.

Préserver les sites archéologiques, outre l'examen du gouvernement des toutes les demandes et les plaintes formulées par Yassin al-Zugbi.

Élaborer un plan visant à créer une entité culturelle à la nouvelle Capitale administrative,à El Al almein et aux nouvelles villes.

La 6ème Conférence nationale de la jeunesse

En juillet 2018,elle a eu lieu à l'université du Caire, la participation de 3000 étudiants et étudiantes venant de diverses universités de la République et une élite des savants et des responsables.

L’objectif de cette conférence est d’ouvrir un dialogue avec les

jeunes .Parmi les recommandations de ce forum:

 Déclarer l'an de l'enseignement à l'an  de 2019

Réhabiliter les jeunes à l'académie nationale de l'entrainement

Réactiver les activités culturelles, artistiques ainsi que sportives

Consacrer 10%des primes scolaires aux cadres de l'enseignement pour une durée de 10 ans.

Créer des centres pour la formation des professeurs selon des normes internationaux.

La 7ème conférence de la jeunesse

La dite conférence a duré deux jours à partir de 30à31 juillet à l'an de 2019,à la quelle participent 1500 représentant  tous les catégories de la jeunesse égyptienne.

Les recommandations chargées par le chef d'Etat:   

 Charger les jeunes à exécuter le marketing immédiat du gouvernement

 L'accélération d'une perception juridique pour les municipalités et les Sénats

Examiner les recommandations issues de cette conférence

Faire un débat permanent avec le gouvernement

Former des groupes afin de les faire coopérer aux organes de l'Etat

Lancer le projet national pour les villages les plus démunies

Charger le gouvernement de faire un siège à la nouvelle Capitale administrative

Lancer le projet de la transformation numérique qu'il commence à Port Said

 

La 8ème conférence'' centre El Manarah au nouveau Caire en 2019''

1600 ont été participés à cette conférence ; la majorité était des jeunes de  divers catégories: des ingénieurs, des médecins et d'hommes d'affaires.

 

un reportage  a été projeté qui comprend  les ex conférences de la jeunesse,le moyen que traite l 'Etat afin de soutenir les jeunes,et les mesures pris par les jeunes afin d'exécuter le Forum mondial de la jeunesse, surtout, les achèvements accomplies dans divers domaines.

Troisièmement: les Forums des jeunesses africaines

Les jeunes qui se trouvent dans les pays africaines et dans la région arabe,réunissant par une histoire commune et un présent et un seul avenir.Ils sont capables de formuler une vision prometteuse ,vue d'intégrer;delà  l'idée venue de former une plateforme du dialogue entre les jeunes africains et le monde arabe.Auquels ont échangé leurs expériences et leurs visions vers l'avenir de leur patrie.

Ce forum vise à renforcer la coopération entre les deux régions, contribuant à étendre les ponts de communications entre les leaders jeunesse les décideurs ainsiqu'aux politiciens dans divers domaines.

Le Forum de la jeunesse arabe et africaine

Il a eu lieu en 2019 dans la ville d'Assouan

Les recommandations prises:

L'accès de la banque d'information égyptienne à tous les chercheurs arabes et africains

La formation d'un conseil de coopération entre les universités arabes et celles africaines

Lancer une initiative pour éliminer le virus de C

Démarrer l'initiative de 100 million santé pour examiner les hôtes résidants d'Egypte

Former un Comité arabe et africain visant à réaliser  l'intégration dans tous les domaines

Formuler un groupe de travail afin de mettre fin aux questions du terrorisme

Préparer la tenue du forum de l'Egypte et le Soudan

Créer un mécanisme arabo-africain pour lutter le terrorisme

10e forum de la jeunesse arabe et africaine

Les deux villes de Louxor et d'Assouan ont accueilli, du 21 au 26 décembre 2019, la 10ème édition du Forum de la jeunesse arabe et africaine, intitulée sous le thème de « La coopération entre les jeunes arabes et africains »

sous le patronage du secrétaire général de l'Union arabe de la jeunesse et de l'environnement,31 États, et plus de 300 jeunes hommes et femmes, issus des différents États arabes et africains, sous les auspices du Conseil des ministres des jeunes arabes, et des ministères égyptiens de la Jeunesse et des Sports, du Tourisme, de la Culture et de l'Irrigation.


Related Stories

Les plus visités

From To