04 décembre 2022 06:17

Le succès du programme économique a permis à l'Egypte de résister aux sequelles du COVID-19

mercredi، 08 juillet 2020 - 12:46

La ministre du Plan et du Développement, Dr Hala Al Saïd a déclaré hier mardi que le programme de la réforme économique mis en place depuis 2016, avait permis à l'économie égyptienne de faire face aux effets néfastes du Coronavirus.

Lors de la conférence de presse mondiale organisée par l'Organisme général de l'information (OGI), à laquelle a participé le président de l'OGI, Dia'a Rachwane et un certain nombre de correspondants étrangers, Mme Al Saïd a ajouté que l'État avait adopté des mesures financières et économiques efficaces en ce sens, à savoir: le report du paiement de toutes les créances, la baisse du taux d'intérêt, l'octroi des facilités de crédit et la création d'une base de données pour faciliter le versement de l'allocation exceptionnelle décrétée par le président Abdel Fattah Al Sissi en faveur des  travailleurs intermittents.

La crise actuelle a affecté plusieurs secteurs vitaux, dont le tourisme et le transport aérien, en Egypte et dans le monde entier, a-t-elle indiqué

Et d'ajouter que ledit programme a reussi à remédier au déséquilibre économique via la libération des taux de change et la levée des subventions sur les prix des carburants .

Les chiffres confirment que le programme de la réforme a contribué à l'amélioration de la situation économique en Egypte vu que le taux de la croissance économique a augmenté de 2,3% en 2016 à 5,6% en 2019. Le taux de chômage a baissé de 13% en 2016 à 7,5 % en 2019, ainsi que le taux de l'inflation a baissé de 33% en 2016 à 5% en 2019. Tous ces chiffres ont permis aux entreprises et aux institutions étatiques de faire face au Coronavirus, sans compter la réalisation d'une croissance économique qui s'est élevée à plus de 5%.

Dans le même contexte, Mme Al Saïd  a fait savoir que la réussite de l'État à investir 40 milliards de L.E dans le secteur des technologies de l'information a aidé l'Egypte à faire face aux retombées économiques du Coronavirus, signalant que le programme économique, mis en œuvre en 2016, est un plan à long terme qui allait de pair avec les objectifs du développement durable des Nations Unies.

Concernant le plan du développement économique actuel, la ministre du Plan et du Développement a indiqué que le plan du développement économique se reposait sur plusieurs axes importants, à savoir: la modernisation des infrastructures locales (l'Etat a dépensé plus de 35 milliards de dollars pour développer le réseau électrique et créer 13 nouvelles zones économiques), la poursuite des préparatifs post Covid-19 en se concentrant sur l'économie verte, l'autosuffisance alimentaire et la santé.

Aussi, l'encouragement du secteur privé à participer d'une manière efficace dans les efforts déployés par l'Egypte pour réaliser le développement dans tous les domaines, fait également partie dudit plan, a conclu Mme Al Saïd.

Related Stories

Les plus visités

From To