27 novembre 2022 05:16

Le Fonds Vive l'Egypte ''Tahiya Masr''

jeudi، 23 juillet 2020 - 03:26

Le Fonds Vive l'Egypte a été créé pour la mise en œuvre des projets de développement visant à développer des solutions radicales aux problèmes et phénomènes sociaux qui affectent la vie de grandes catégories d'Égyptiens,tels que le traitement du VIH.

 Le fonds a été créé conformément à l'initiative du Président de la République, dans le but de diffuser l'esprit de coopération et de participation entre les fils de la patrie, et en vertu de  la résolution républicaine n ° 139 de 2014, modifiée par la résolution n ° 84 de 2015. 

Le fonds déploie ses activités selon six axes (la 
protection sanitaire, le soutien social, le développement urbain, l'autonomisation économique, le soutien à l'éducation et à la formation, et l'affrontation aux catastrophes et aux crises.

 A travers ces axes, le Fonds a présenté, en 6 ans, un ensemble intégré de projets, que nous suivons selon les axes suivants:

 Premièrement : Les programmes de la protection sanitaire

 Dans cet axe, le fonds soulève le slogan «Celui qui a la santé possède l'espoir, et celui qui a l'espoir a possédé tout», de sorte que la protection sanitaire a obtenu une grande partie des projets du Fonds à travers les projets suivants:

 Le projet du traitement et de  lutte contre l'hépatite C 

L'importance de ce programme est démontrée par le volume de l'affectation, qui est estimé à 7% de la population, en plus de 150 000 nouveaux patients par an.

 Le fonds Vive l'Egypte a fourni gratuitement des doses de traitement à environ 360 000 citoyens et a réussi à éliminer les listes d'attente pour les patients affectés par le virus, grâce à une enquête médicale auprès de 1,2 million de citoyens.

Le fonds vise à atteindre les faibles taux mondiaux d'infection par le VIH et mettre en œuvre des programmes de sensibilisation pour prévenir et prévenir les épidémies.
 
D'autre part, le Fonds a fourni un soutien au centre du fonds Vive l'Egypte pour le traitement gratuit des maladies du foie dans le gouvernorat de Louxor. Il s'agit le premier centre thérapeutique et de recherche au Moyen-Orient à lutter contre le virus C.

 Le Fonds fournit un service de détection et de traitement gratuit aux incapables dans les gouvernorats de la Haute-Égypte, offrant à ce jour un traitement à 17200000 patients, avec une enquête médicale de 177000 citoyens.  

 Projet de crèches d’enfants au gouvernorat de Louxor

 Le nombre d'enfants prématurés en Égypte est d'environ 100 000 enfants par an, et le taux de mortalité est d'environ 2% en raison du manque de crèches, en particulier dans les gouvernorats de Haute-Égypte, de sorte que le fonds a fourni 564 crèches pour les enfants prématurés.

 L'initiative ''Nour Hayat'' Lumière de la vie
 
Le programme vise à lutter contre les déficiences et les pertes de vue  par un diagnostic et un traitement précoces, et à garantir que le patient bénéficie d'un service médical intégré, et à effectuer les interventions chirurgicales nécessaires, de manière à assurer l'amélioration de la qualité des services d'ophtalmologie pour les premières catégories de protection.

 En janvier 2019,  le président Al-Sissi a lancé le programme, et l'examen médical a été mené auprès de 5 millions d'élèves du cycle primaire. 

L'examen devrait aboutir à un million de cas nécessitant l'utilisation de lunettes, qui seront entièrement fournies par le Fonds pour éviter les complications de la faible vision.

Un plan a été établi pour mener une enquête médicale sur 2 millions de citoyens à travers le pays par le biais de 16 convois médicaux par semaine pendant une période de 3 ans, en plus d'effectuer 200 000 chirurgies de la cataracte dans 20 hôpitaux spécialisés et de fournir 500 000 lunettes médicales.

Le fonds a commencé à mettre en œuvre le plan en février 2019, et il a réussi à fournir des services médicaux distingués à 165000 citoyens des premières catégories de protection, et à 880 000 élèves au cycle primaire, et 13000594 opérations de cataracte ont été effectuées, fournissant 95000 et 457 lunettes pour les adultes.

 L'initiative de ''Nous sommes tous à votre côté''

100 appareils de dialyse rénale, fournis par le fonds Vie l'Egypte pour desservir 700 000 patients par an dans le cadre de l'initiative intitulée '' Nous sommes tous à vos côtés'' selon les directives du président Abdel Fattah El-Sissi au fonds pour coopérer avec l'Etat dans le but de remplacer et renouveler le système de protection des patients atteints d'insuffisance rénale au niveau de la République.

 Deuxièmement: Le programme de soutien social

 Les cinq dernières années ont vu une grande diversification des projets du Fonds ciblant le soutien social aux familles les plus nécessiteux.

Le projet national de protection des ''enfants sans abri'' 
 
Ce programme œuvre à protéger les enfants sans-abri en leur fournissant les services de protection et en les intégrant dans la société.
Le programme auquel le Fonds'' Tahyia Masr'' et le Ministère de la solidarité sociale ont coïncidé, a connu un succès remarquable. Le nombre de bénéficiaires de ce programme atteint à la fin de l'année 2019 environ 23 mille enfants, dont 6096 enfants sont sans abri, et 12983 enfants travaillent dans la rue, et l'intégration à nouveau de 3891 enfants avec leurs familles.

L'initiative '' Duncan el Farha''

Le Fonds a lancé cette initiative sur deux aspects. Le 1er  comprend l'organisation d'expositions  de vêtements neufs dans les universités publiques et les orphelinats, pour appuyer les étudiants auxquels préparés des études de cas sociales en coordination avec les services de protection des étudiants dans chaque université. 

Parmi  ces expositions , dont qui ont été organisées dans les universités de Minya, Sud de la vallée, Alexandria, Ain Chams, Damiette et Sohag, en plus de distribuer de nouveaux vêtements aux familles les plus favorisées du Caire, de Gizeh, d'El Charqia, de Louxor et de Bahariya Oasis, de Gharbia, de Qalyubiya et d'Assiut.

 Le 2ème aspect de cette initiative est consacré à assurer et à fournir les installations de mariage pour les filles. 250 marées ont reçu les préparations de mariage dans le cadre de l'initiative, avec la participation d'un grand nombre de vedettes du Cinéma, des médias et de la mode pour partager les joies des filles recevant les fournitures.

 L'initiative ''Prisons sans personnes endettées"

 L'initiative présidentielle intitulée  " Prisons sans personnes endettées", a sauvé les milliers de pères et de mères qui n'ont pas été en mesure de s'acquitter de leurs obligations envers leurs familles. Le fonds ''Tayia Masr '' a participé  dans cette initiative en libérant 6 000 de personnes endettées, avec un montant de 38 millions de L.E .

L'initiative '' Bel Hana wel Chefa'' (Bon appétit)

 L'initiative vise à fournir gratuitement les denrées alimentaires aux groupes les plus nécessiteux de la population des villages égyptiens, afin de réduire le poids de la vie sur leurs épaules. Des convois organisés sillonnent les gouvernorats de la république pour livrer de la nourriture, en coopération avec les instituions de la société.

 Le Fonds caritatif de soutien "Ataa" (Don)

Le fonds Vive l'Egypte a participé à la création du 1er fonds d'investissement caritatif baptisé "Ataa" "Don"  avec un montant de 80 millions de LE , pour affecter ses revenus à la fourniture d'un financement durable de soutien aux personnes handicapées dans les domaines du diagnostic, du traitement, de la fourniture d'appareils prothétiques, de l'éducation, des compétences nécessaires pour trouver des chances d'emploi, de l'intégration sociétale et les différents programmes qui les soutiennent.

 Troisièmement : Le programme du développement urbain

 Le programme vise à aider les institutions de l'Etat  à fournir des logements convenables et intégrés aux résidents des bidonvilles  et aux villages les plus nécessiteux, et à améliorer le niveau de vie et social de leurs citoyens.

Projet d'amélioration de l'efficacité des maisons dégradées dans les villages

Le projet cible les villages les plus pauvres au niveau de la République  pour fournir un logement convenable aux citoyens, de sorte que le Fonds l'a mis en œuvre dans 332 des villages les plus pauvres, conformément à l'initiative du président Abdel Fattah El-Sissi, la reconstruction et l'amélioration de l'efficacité de 10 000 maisons détruites ont été achevées, ainsi que la mise en œuvre de projets de développement intégré pour 3 des villages les plus pauvres du centre de Tahta dans le gouvernorat de Sohag.

 Le projet de Vive l'Egypte, Le Quartier d'Al Asmarat

 L'objectif de ce projet est d'assurer un logement alternatif et sûr aux habitants des zones  à risque dans le gouvernorat du Caire sous la forme d'une nouvelle communauté urbaine, d'installations et de services intégrés. Le Fonds Vive l'Egypte ''Tayia Masr'' a contribué à la fondation de la ville de ''Vive l'Egypte'' dans le quartier Al-Asmarat à Moqattam, avec un coût d'un milliard de livres, pour améliorer la vie de plus de 80000 citoyens au sein d'une ville intégrée. Cette ville  comprend 429 bâtiments qui abritent 18 mille unités résidentielles, 281 unités commerciales et des dizaines de zones de services et de divertissement, en plus du partenariat avec le ministère de la Jeunesse et des Sports pour la création de la ville des jeunes à Al Asmarat.

Le fonds a également participé à l'aménagement de 9 mille unités de logements dans la ville de Vive l'Égypte à Al Asmarat, le quartier d'Al-Mahrousa et au Rawdet al -Sayyida Zainab, pour accueillir des familles transférées de zones  à risque comme Al-Muqattam, Monshaat Nasser, Ezbet Khairallah et Tall Al-Aqareb.

 "Bachayer al-Kheir " au gouvernorat d'Alexandrie

 Le fonds ''Tahia Masr'' a participé à la construction de villes "Bachayer al-Kheir "  pour soulager la souffrance des habitants des zones bidonvilles et non planifiées  au gouvernorat d'Alexandrie, et le début était de la région de Gheit Al-Enab dans leur localisation sans les transporter, à travers l'application du concept de remplacement et de renouvellement. Il s'agit  comme un modèle idéal pour le sens du développement urbain avec une contribution de 809 millions de livres.

 Projets de développement de la région  Nasr El-Noba

 Le Fonds Tahiya Masr et le ministère de la Planification ont participé à la mise en œuvre des projets de développement au centre Nasr El-Noba à Assouan et dans le reste des centres du gouvernorat. Le plan de développement y comprenait 14 projets dans les différentes zones de développement urbain, dont 4 projets dans le secteur du logement, 3 projets dans le secteur de la santé et 2 projets pour l'eau potable, 2 projets  d'assainissement, 2 projets de protection civile et un projet jeunesse et sport.

 
Projet de développement de la région El-Assal, au quartier de Chobra, au Caire

Le Fonds Yahya Misr a été l'un des premiers concients à développer la première zone bidonville de propriétés privées dans la région d'Al-Assal, qui est l'une des plus grandes zones non planifiées au gouvernorat du Caire.

Le Fonds a exécuté, en coopération avec le gouvernorat du Caire, un projet de remplacement et de renouvellement des logements de la région, d'un coût de 91 millions de livres, pour réhabiliter 123 maisons détruites en plus de 48 magasins, ainsi que pour améliorer le réseau de drainage et les travaux de coordination de la civilisation, notamment la construction d'un marché pour accueillir les vendeurs ambulants dans 41 magasins.

 Projets de développement du Sinaï

 Les projets d'ingénierie varient dans le triangle Al-Ariche - Rafah - Cheikh et Zaid à travers le travail d'amélioration de l'efficacité des routes, des écoles, des réseaux électriques et de drainage, et des puits ... En plus de développer l'hôpital général d'Al-Ariche en créant de nombreux services médicaux et de traitement.

 
Quatrièmement: Programme d'autonomisation économique

 Les petites et moyennes entreprises (PME) jouent un rôle majeur dans le développement de l'économie, en particulier à la lumière de son rôle principal dans la lutte contre les indices de pauvreté et de chômage.

Depuis sa création Le Fonds "Vive l'Egypte" a accordé une grande attention aux programmes d'autonomisation économique à travers les projets suivants:


Le projet de soutenir les femmes cheffes de famille

 Le Fonds "Vive l'Egypte" a énormément contribué à soutenir et à autonomiser la femme cheffe de famille depuis sa création, et ce à travers la mise en œuvre du programme "Mastoura" visant à soutenir les femmes cheffes de famille en application des directives du Président Abdel Fattah El-Sissi. Le fonds a réussi, à travers un protocole de coopération signé avec la banque Nasser, à assurer un "prêt renouvelable" pour aider la femme cheffe de famille à créer une micro-entreprise et à avoir un revenu stable pour prendre soin de sa famille. Le Fonds a pu intensifier les activités dudit programme au cours de l'année 2019 pour atteindre plus de 19500 bénéficiaires avec un financement dépassant les 315 millions de livres dont des projets mis en œuvre dans des régions lointaines à savoir Halayeb, Shalatin et Abu Ramad.

 Projet de distribution de camions frigorifiques      

Quant à l'autonomisation des jeunes, le fonds ''Tahyia Masr''  a réussi à offrir un mécanisme
flexible de financement de projets de transport régulier et de frigorigène en faveur d'environ 1 250 jeunes.  Le fonds a également œuvré à la création des chances d'emplois pour 1 000 jeunes grâce au projet visant à fournir 1 000 taxis aux jeunes dans dix gouvernorats, avec un financement de 79 millions de livres.

Cinquièmement: Les programmes d'enseignement

 Soutenir l'Université de Zoweil des sciences et technologies

 Dans le cadre des développements scientifiques et technologiques successifs, le fonds  Vive
l'Egypte ''Tahyia Masr'' a continué à soutenir le processus éducatif en ouvrant un sous-compte au nom de l'Université de Zoweil des sciences et technologies dans toutes les banques égyptiennes, en plus d'allouer un montant de 410 millions de livres pour répondre aux besoins de l'université. 

 L’initiative « Les enseignants d’abord » 

 Le Fonds a également participé, avec le ministère de l'Éducationet l'Enseignement, à la mise en œuvre du programme des ''Enseignants d'abord'' au niveau de 27 gouvernorats, financé par 60 millions de livres pour former 10 mille enseignants afin de tirer le meilleur profit de la science et des connaissances.

 
Le programme présidentiel de préparer les jeunes au leadership

Le Fonds soutient le programme présidentiel de qualifier les jeunes au leadership. Le diplômé du programme obtient un certificat académique professionnel après avoir passé les différentes phases du programme, qui comprennent trois axes principaux (sciences politiques et stratégiques / sciences administrative et l'art du leadership / sciences sociales et humaines). En outre, des activités sportives, culturelles et artistiques pour un coût de 114 millions et le nombre des bénéficiaires a atteint 1500 jeunes.

Sixièmement: Programme de gestion des catastrophes et des crises
 
L'initiative ''Nous partageons la crise''
 
Le Fonds participe à faire face aux répercussions de la pandémie émergente du Corona virus à travers l'initiative «Nous partageons la crise» pour aider l'État à faire face à la pandémie, et ceci à travers deux axes de travail pour l'initiative, qui soutiennent le secteur médical avec des équipements et des fournitures pour les hôpitaux de l'isolement, de la fièvre et pulmonaires, ainsi que la fourniture de désinfectants et de détergents aux citoyens.

 Faire face à des crises torrentielles

 
Le projet de développement du drainage agricole et de secours pour les sinistrés des pluies torrentielles en 2016 dans les gouvernorats d'Alexandrie et de Béhéira est une incarnation du rôle pivot que le Fonds ''Tahyia Masr'' a joué à cette période pour soutenir l'État. Un milliard de livres a été apporté pour financer ces projets avec une garantie que cette crise ne se reproduira pas.

Le Fonds vive l'Egypte a lancé une campagne pour faire face aux retombées des pluies diluviennes qui ont frappé le pays  2020 . 100 millions de LE ont été  débloqués pour aider les villages touchés par les pluies diluviennes, ainsi que 20 000 couvertures avaient été également fournis aux personnes nécessiteuses.

 Lutte contre le Nuage noir

Le Fonds vive l'Egypte '' Tahyia Masr'' a contribué à  la prévention des causes de L'émergence du'' Nuage noir'' pour que le Fonds puisse charger des profits des prêts accordés aux opérateurs de collecte des déchets agricoles dans tous les gouvernorats.

 Septièmement: le Partenariat en matière de responsabilité sociétale

 Le fonds tient depuis sa création à soutenir son partenariat avec le secteur privé, les banques, les hommes d’affaires et les organisations de la société civile. Ce partenariat s'est étendu à 97 grandes institutions et 423 associations de base, portant à 520 le nombre total d'institutions ayant participé avec le fonds à ses diverses activités de développement de différents volumes.

Related Stories

Les plus visités

From To