27 novembre 2022 10:01

OGI : grand intérêt international porté aux Sénatoriales

mercredi، 12 août 2020 - 12:43

Les Sénatoriales, qui ont démarré ce matin en Égypte après la fin du vote à l’étranger, ont fait l’objet d’un suivi et d’un intérêt de grande envergure de la part des médias mondiaux, au-delà de toute attente.

Selon un rapport issu de l’OGI, les correspondants des médias étrangers en Égypte ont procédé à la couverture du processus électoral au niveau de tous les gouvernorats de la République. Il s’agit de 564 correspondants, représentant 163 institutions médiatiques internationales accréditées auprès du Centre des Correspondants étrangers, relevant de l’OGI, a révélé le rapport.

Et d’ajouter que ces correspondants ont accompli leur travail avec pleine liberté, sans la moindre entrave, et que les plaintes reçues par la salle d'opération de l’OGI (environ 17 plaintes) se sont limitées à des difficultés de photographie dans certains comités dans les gouvernorats du Caire et de Gizeh, certains correspondants n'ayant pas de permis délivré par la Commission électorale nationale. De plus, certains n'ont pas pu prendre de photos dans les rues à proximité des organes électoraux sans avoir obtenu les autorisations nécessaires. Tous ces problèmes ont été résolus en coordination avec les autorités concernées.

Tous les correspondants ont été dirigés par l'e-mail du centre de presse pour s'engager à montrer leurs autorisations médiatiques lors de leur couverture et à obtenir les autorisations du chef des commissions électorales pour prendre des photos à l'intérieur des bureaux de vote : « Le Daily Mail », « The Independent », la BBC, Sky News (Grande-Bretagne), la chaîne européenne Euro News, les sites « Russia Today », Sputnik en Russie, l'Agence France Presse, France 24, Monte Carlo International Radio. En plus du site Internet Atlas Info en France, du site Deutsche Welle en Allemagne, des journaux El Pais, El Mondo et Lavangardia (Espagne), du journal italien « Securitsa Internazionale », de l'agence chinoise Xinhua, du site Internet VeerNew en Inde, et des agences de presse nigériane et marocaine.

Par ailleurs, un grand nombre de journaux et de sites Web arabes ont couvert l'événement comme Okaz, les journaux Al-Watan en Arabie saoudite, les journaux Al-Ittihad et Al-Bayan aux Émirats arabes unis, Gulf News à Bahreïn, Al-Anbaa, Al-Qabas et Al- Journaux Jarida au Koweït, ainsi que les sites d'information Arab Net, Sky News Arabia et Al-Ain ... et autres.

La déclaration du SIS a ajouté que les médias mondiaux se sont concentrés sur un certain nombre d'aspects, notamment l'explication des pouvoirs et des fonctions du Sénat conformément aux récents amendements constitutionnels (avril 2019). Ils ont ajouté que le Sénat jouerait un rôle important dans l'enrichissement de la vie parlementaire et aiderait la Chambre des représentants à achever avec plus de précision bon nombre des projets de loi accumulés, en particulier que les conditions d'adhésion au nouveau Sénat sont différentes de celles concernant la Chambre des députés.

Ils ont également mentionné que la fonction du Sénat est consultative, car il prépare les lois pour les renvoyer à la Chambre des représentants.

Les médias internationaux ont également noté qu'une fois la deuxième chambre (le Sénat) élue, elle serait en mesure de présenter des propositions visant à promouvoir la démocratie et la paix sociale dans le pays, ainsi qu'à préserver les principes et les libertés de la société.

Après cela, le Sénat représentera le pays en ce qui concerne les amendements constitutionnels, les projets de projets sociaux et économiques et les pactes de paix et de coalition. De plus, le Président pourra solliciter l'avis de cette institution sur les questions relatives à la politique de l'Etat et à ses affaires étrangères.

La plupart des commentaires et des rapports faisaient également référence à la surveillance judiciaire complète des élections ainsi qu'aux mesures de sécurité et au rôle des organes de sécurité dans la création de cette atmosphère.

Les médias internationaux ont également évoqué le caractère pacifique du processus électoral car il n'y a pas de compétition pour les sièges attribués à l'ardoise (100 sièges) car 11 partis ont formé une alliance et se sont rassemblés dans une ardoise unifiée sans ardoises concurrentes. Il est à noter que ce qu'il faut pour cette ardoise, c'est de ne remporter que 5% des voix, et que la véritable concurrence se limite aux sièges individuels.

La plupart des rapports ont abordé la question de la tenue des élections au milieu des inquiétudes concernant la propagation du coronavirus. Le New York Times rapporte   que « Les mesures anti-coronavirus comprennent la stérilisation et les infirmières dans les bureaux de vote, et des masques gratuits pour ceux qui ne les portent pas. Les cas officiellement confirmés du virus en Égypte ont légèrement rebondi après une forte chute, certains responsables et médecins mettant en garde contre une deuxième vague d'infections ».

L’OGI a ajouté que parmi ces nombreuses couvertures médiatiques, aucune allégation n'a été rapportée concernant l'intégrité du processus électoral, l'ingérence des organes de l'État pour influencer les électeurs, ou des violations dans les bureaux de vote ou autour d'eux.

Related Stories

Les plus visités

From To