29 novembre 2020 10:05

Barrage de la renaissance : L'Egypte tient à poursuivre les négociations avec le Soudan et l’Éthiopie pour parvenir à un accord contraignant

lundi، 19 octobre 2020 - 01:04
Barrage de la renaissance : L'Egypte tient à poursuivre les négociations avec le Soudan et l’Éthiopie pour parvenir à un accord contraignant

Le premier ministre Moustafa Madbouly a jugé nécessaire de parvenir à un accord juridique contraignant sur les règles de remplissage et de fonctionnement du barrage de la Renaissance, de manière à préserver les droits et les intérêts communs, appelant à éviter de prendre n'importe quelle décision unilatérale de nature à influer négativement sur la stabilité de la région.

L'Egypte tient pleinement à poursuivre les négociations avec le Soudan et l'Ethiopie pour parvenir à cet accord, a dit M. Madbouly lors de l'Inauguration de la semaine de l'eau du Caire.

Malgré les retombées de la propagation du coronavirus à l’échelle mondiale, l'Etat égyptien a insisté sur la tenue de la semaine de l'eau du Caire, qui revêt d'une grande importance comme une plateforme de dialogue entre les experts et les scientifiques concernés par les questions liées à l'eau.

L'Etat a préparé la vision Egypte 2030 en vue de faire de l'Egypte un des pays développés au niveau mondial en remédiant aux problèmes liés à la croissance démographiques dans un certain nombre de ville et en lançant une série de méga projets nationaux, selon le chef du gouvernement, qui a indiqué que l'eau est un des piliers de la sécurité nationale égyptienne.

Les plans de développement global dans tous les domaines sont liés à la capacité de l'Etat à fournir les ressources hydriques nécessaires à la mise en place de ces plans, a-t-il signalé, rappelant l'Etat cherché à preserver et à optimaliser les ressources hydriques et que l'Etat a dépensé 124 milliards de LE au cours des six dernières années dans le secteur de l'eau.

L'Etat, précise-t-il, a adopté un programmé ambitieux pour redoubler les quantités d'eau dessalée pour des investissements de 135 milliards de LE jusqu'en 2030.

L'Egypte tient à renforcer la coopération avec tous les pays dans tous les domaines aux niveaux régional et international, en accordant une priorité particulière à la coopération avec les pays du bassin du Nil, l'Afrique et la région arabe, a noté le premier ministre.

Lors de la présidence égyptienne de l'Union africaine, l'Egypte a tenu à enraciner le principe " solutions africaines aux problèmes africains" en vue de faire adopter une approche globale qui vise à enraciner les piliers du développement, a rappelé le premier ministre.

M. Madbouly a appelé les experts et les techniciens à trouver des recommandations sur les questions liée à l'eau transfrontalière surtout que les actions unilatérales des pays en amont aboutiront à des résultats négatifs qui menaceront la paix mondiale.

Source: Mena

Related Stories

Les plus visités

From To