04 décembre 2022 04:54

Les médias internationaux : participation accrue aux Législatives

samedi، 14 novembre 2020 - 01:33

Les médias internationaux ont intensifié leur couverture du processus de vote lors de la deuxième et dernière étape des élections à la Chambre des représentants, qui a débuté le 7 novembre et se termine dimanche soir dans 13 gouvernorats, y compris le gouvernorat du Caire, les gouvernorats du delta central, les gouvernorats du canal et Gouvernorats du nord et du sud du Sinaï.

L’Organisme général de l’information (OGI) a mis à disposition, par l’intermédiaire de la salle d’opération, toutes les facilités pour les correspondants étrangers participant à la couverture de la deuxième phase des élections à la Chambre des représentants. Environ 570 correspondants, représentant 166 institutions médiatiques, ont été enregistrés dans la base de données de la Commission électorale nationale et ont obtenu des autorisations de couverture médiatique pour suivre le processus électoral à l'intérieur et à l'extérieur des commissions.

Un rapport préparé par l’OGI sur la couverture médiatique des médias internationaux pour la deuxième phase des élections a fait les constatations suivante:

- Le président Abdel Fattah El Sissi a voté aux élections de la Chambre des représentants à «l'école du Martyr Moustafa Yousri» à Héliopolis. Il a ordonné de respecter les mesures de précaution pour faire face au COVID-19 en adoptant des méthodes préventives pour tous les citoyens à l'intérieur et à l'extérieur des comités électoraux.

- La participation électorale a augmenté dans la deuxième phase des élections par rapport à la première phase. 

- Une foule immense s'est rassemblée devant les bureaux de vote. Les hommes et les femmes âgés et d'âge moyen constituaient la majorité des électeurs dans les bureaux de vote. Le taux de participation électorale variait d'une région à l'autre, certains comités électoraux ont connu une forte participation de jeunes hommes et femmes, surtout ceux de la Basse Égypte malgré le mauvais temps. Cette participation immense est due selon les observateurs des médias et les journalistes à l'augmentation du nombre d'électeurs à cette phase et à son impact sur le pouvoir de vote.

- Les partis, participant aux élections législatives, sont satisfaits de l'ensemble du processus électoral. Le Sous-secrétaire général du parti d'Al Tagammu, Mohamed Farag, a déclaré : "Nous avons participé à une alliance électorale, c'est-à-dire que nous nous sommes alliés en tant que partis, bien que chaque parti ait ses idées et ses programmes, comme si nous prenions un train ensemble pour atteindre le Parlement et une fois nous atteignons le Parlement chaque parti doit exprimer son programme. C'est un nouveau phénomène que nous, Parti d'Al Tagammu, considérons comme un point de développement dans la préparation des prochaines élections pour être mieux politiquement.

- La Coordination des jeunes des partis est sur le point de remporter une dizaine de sièges au prochain Parlement, car elle est l'une des forces les plus représentées au sein de la "Liste nationale pour l'Égypte", dirigée par le parti "L'avenir d'une nation", et elle avait déjà remporté 12 sièges au Sénat.

- Les Législatives se déroulent selon le système des individus et des listes. Trois listes électorales se sont en concurrence à savoir : la "liste nationale pour l'Égypte", dans les circonscriptions au Caire, du Centre et du Sud du Delta, « Tahâluf al-Mustaqillîn » dans les circonscriptions du Caire, du Centre du Delta, et celui du parti de « Abnâ’ Masr » dans la circonscription de l’Est du Delta.

- Croissance de la participation internationale dans le suivi des élections : 56 organisations locales et 14 organisations internationales participent à la deuxième étape des élections, tandis qu'une mission d'observation internationale composée de 7 organisations non gouvernementales de pays européens et africains a participé à la première étape de scrutin.

- Le correspondant de la BBC au Caire s'est entretenu avec un des observateurs internationaux qui ont suivi le scrutin, qui en a fait en déclarant : "Je n'ai aucune observation sur le processus électorale. Au contraire, il se déroulait bien et j'ai été autorisé à visiter plusieurs endroits. Il a ajouté : "Un des points positifs est également les violations des précautions contre les coronavirus aient disparu par rapport au dernier tour, c'est-à-dire qu'il y a un plus grand engagement dans les commissions électorales en ce qui concerne les procédures préventives contre Coronavirus.

- Le président de l'autorité nationale des élection (ANE) a adressé un appel aux électeurs des gouvernorats de la deuxième étape pour se rendre intensivement dans les bureaux de vote, et assumer la responsabilité de choisir leurs représentants aux Législatives.

- Les mesures de précaution des différents organes et institutions concernés par les élections. L'Autorité électorale nationale a annoncé la remise à chaque juge d’un sac contenant les fournitures nécessaires pour empêcher la propagation du Coronavirus y compris des masques médicaux, des gants et de l’alcool. Parallèlement, les gouverneurs des gouvernorats de la deuxième phase se sont rendus aux bureaux de vote pour vérifier toutes les mesures de précaution et de prévention prises tout en intensifiant les travaux de nettoyage, désinfection et stérilisation, et s'assurer du respect de la distanciation sociale des électeurs lors du vote afin d'éviter la propagation du Coronavirus. Des bénévoles se sont chargés de distribuer des désinfectants devant les comités de vote et de mesurer la température des électeurs avant d’accéder aux bureaux de vote.   

- L’environnement favorable de la tenue des élections. L’ANE a affirmé la tenue des élections sous une surveillance judiciaire totale, comme elle inspecté la condition architecturale et technique des bureaux de vote. 

Par ailleurs, un plan global a été adopté par le Ministère de l'Intérieur pour sécuriser le processus électoral à l’aide des forces de l’ordre. Laquelles ont été déployées en dehors des comités de vote et dans les routes et artères qui y mènent, en plus des services de circulation fournis pour faciliter l’accès des électeurs aux comités de vote.

- Veiller sur la confidentialité du vote en vérifiant les coordonnées de chaque électeur pour s'assurer que son nom est inclus dans les listes du comité dans lequel il doit voter. Chaque électeur a voté dans le coin désigné à cet effet au sein du comité .

- L'utilisation d'étranges tactiques de propagande de la part de certains candidats ; l'un d’eux, dans l'un des gouvernorats du Delta, a emmené un «crocodile» vivant lors de ses tours aux comités électoraux pour confirmer son symbole électoral et inciter les électeurs à voter pour lui .

Suivi sur le terrain des correspondants étrangers : plaintes mineures et solutions immédiates

La couverture médiatique des correspondants étrangers en Égypte – lors des deux jours de la 2ème phase des Législatives dans 13 gouvernorats, soit le samedi 7 et le dimanche 8 novembre – a été caractérisée par une couverture complète de tous les comités de vote, que ce soit au Caire ou dans les autres gouvernorats .

La salle d’opérations du centre de presse de l'OGI n'a repéré aucune difficulté ou problème ayant affecté le déroulement du processus électoral. La plupart d'entre eux ont été limités à quelques plaintes liées au tournage à l'intérieur ou à l'extérieur des comités de vote et à la tenue d’interview avec les citoyens. Du coup, la salle des opérations, après coordination avec les autorités compétentes et l'ANE, les a réglés directement sans effet significatif sur le travail des correspondants .

Related Stories

Les plus visités

From To