25 septembre 2021 11:42

GERD: Le ministre des AE examine avec le SG de l'ONU les récentes évolutions

samedi، 06 mars 2021 - 07:05
GERD: Le ministre des AE examine avec le SG de l'ONU les récentes évolutions

Le ministre des Affaires étrangères (AE), Sameh Choukri a appelé au téléphone, vendredi, le Secrétaire général (SG) des Nations unies, Antonio Guterres avec qui il a abordé les derniers développements du dossier du barrage éthiopien de la Renaissance (GERD).

M. Choukri a fait part de son inquiétude lors de la conversation au sujet de l'achoppement des négociations sur le barrage éthiopien lesquelles sont parrainées par l'Union africaine (UA), rapporte M. Ahmed Hafez, porte-parole du ministère des AE.

Le chef de la diplomatie égyptienne a fait un tour d'horizon des points inclus dans la proposition du Soudan, qui a été approuvée par l'Egypte, et qui vise à développer le mécanisme de négociations pour y faire participer la communauté internationale à travers un quartet dirigé par la république démocratique du Congo (RDC), en sa qualité de président en exercice de l'Union africaine.

Le quartet, qui servira de médiateur dans les négociations, regroupera outre la RDC, l'Union européenne et les Etats-Unis, a ajouté M. Choukry.

Le chef de la diplomatie a jugé impératif de lancer un processus de négociations sérieux et efficace, sous un parrainage africain et avec la participation de partenaires internationaux qui doivent parvenir à un accord équitable, équilibré et contraignant au sujet du remplissage et du fonctionnement du GERD, de manière à prendre en considération les intérêts des trois pays concernés.

M. Choukri a souligné que cet accord devrait être conclu avant la saison de crue du fleuve du Nil, au cours de laquelle l'Ethiopie avait annoncé l'intention de réaliser la seconde étape de remplissage du barrage.

Une telle position unilatérale éthiopienne aura des répercussions négatives qu'il faut éviter, a-t-il ajouté.

La conversation téléphonique a également abordé la situation en Libye notamment les efforts conjoints de l'Egypte et des Nations unies pour relancer le volet politique, a rapporté le porte-parole, qui a ajouté que M. Choukri avait jugé importante l'organisation d'élections à la date fixée, afin de réaliser la sécurité et la stabilité en Libye.

Mena

Related Stories

Les plus visités

From To