06 mai 2021 08:03

Le 39e anniversaire de la libération du Sinaï Icône dans le dossier de l’héroïsme égyptien

mardi، 13 avril 2021 - 05:17

L'Égypte célèbre, le 25 avril de chaque année, l’anniversaire de la libération du Sinaï, et la mémoire de l’évacuation de son sol du dernier empiètement de l'entité israélienne. Le 25 avril 1982, le drapeau égyptien a été brandi dans la péninsule, après une occupation qui a pesé pendant 15 ans, une guerre en 1973 que l'Égypte a remportée, une épopée de paix et des négociations qui ont duré 3 ans, à commencer par l'accord de Camp David en 1978, suivi du traité de paix égypto-israélien en 1979, pour finir par un combat juridique qui a amené à la récupération de Taba en 1988 et au hissage du drapeau égyptien sur ses territoires. 

Après la récupération de la terre du Sinaï, l'Égypte s’est lancée dans une lutte héroïque contre le terrorisme, et a réussi à poursuivre et à écraser les éléments terroristes dans la péninsule, et à rétablir l’ordre et la sécurité en faveur de ses habitants. Ensuite, l'Égypte a accordé une grande attention au développement du Sinaï, si bien qu’il a eu la part de lion des directives du président Al-Sissi pour se lancer dans le combat du développement et de la construction sur ses territoires. Toutes les institutions étatiques ont conjugué leurs efforts pour mettre en œuvre plusieurs projets dans ses deux gouvernorats (Nord et Sud) avec des investissements s'élevant à 7 milliards et 18 milliards de L.E respectivement. Les projets d'approvisionnement en eau potable et du drainage sanitaire, de production d'électricité et des stations de dessalement d'eau, la création de nouvelles villes, dont Al-Salam et le Nouveau Bir Al-Abd, les projets éducatifs, dont les universités et écoles nouvellement créées, les projets sanitaires, dont la construction et le développement de 9 hôpitaux, et les projets sportifs, dont la création de 28 installations sportives et culturelles, en sont des exemples. De plus, 11 projets de développement agricole et des projets d'infrastructure, comprenant les routes et les tunnels reliant le Sinaï aux villes du Canal ont été mis en œuvre.

Le président Abdel Fattah Al-Sissi a levé le slogan du travail, de la résilience et de la construction pour traduire les histoires héroïques et les épopées honorables dans la mêlée desquelles l'Égypte s'est engagée dans tous les domaines. Et voilà que l'Égypte a mené une lutte contre la pandémie du Coronavirus et une véritable guerre féroce pour l’éradiquer et pour protéger la santé des Égyptiens contre ce fléau. Outre l'épopée de la sécurité en médicaments et la réalisation du rêve de la fabrication locale des médicaments en Égypte, à travers l'inauguration de la première cité pharmaceutique au Moyen-Orient. En même temps, interviennent l'épopée de la sécurité hydrique et du fleuve du Nil, la question du barrage de la Renaissance éthiopien, et la confirmation du président Al-Sissi de ne jamais négliger les droits hydriques de l'Égypte, étant une question de vie. En plus de l'épopée du projet du delta et la culture de 1.5 millions de feddans, ainsi que l'épopée de l’infrastructures en ponts et chaussées, de la nouvelle capitale administrative, du monorail, et des taux d'achèvement sans précédent des projets dans tous les secteurs.

L'Égypte a également réussi à mettre à flots le navire échoué (Evergreen) en un temps record, ce qui tient du miracle. Si les experts ont estimé qu’il prendrait au moins 3 mois pour être remis à flots, les héros du Canal de Suez ont accompli cette tâche difficile en seulement 6 jours, sous le regard du monde entier qui a retenu son souffle pendant plusieurs jours. Les Égyptiens ont décrit cet achèvement d’une seconde Guerre d'Octobre et d’une deuxième traversée du Canal.

Puis voilà qu’intervient le défilé royal de 22 rois et reines pharaoniques est considéré comme une épopée de la civilisation et la restauration des gloires de l'histoire. Lequel est une scène mondiale majestueuse et un événement exceptionnel unique diffusé par 400 chaînes satellites. Le cortège est allé du musée égyptien, place Tahrir, au musée des civilisations de Fustat dans un voyage éternel. C'était une scène rayonnant de gloire et de fierté parmi les masses égyptiennes, et suscitant l'admiration et l'étonnement parmi les peuples du monde.

La création d’un complexe des documents sécurisés et des différentes lignes de production, sur l’autoroute le Caire/El-Sokhna est un bond numérique géant. Ce complexe est le plus grand et le plus moderne au Moyen Orient et en Afrique. Cet élan technologique intelligent vise à faire face à la contrefaçon et à la corruption, et à sécuriser les documents. Donc, chaque jour un nouveau projet. 

Nous devons tous saisir profiter de cette mémoire éternelle, et de saisir le volume de l’héroïsme et des sacrifices, que les enfants d’Égypte ont prodigués et continuent à le faire. Nous devons être fiers de nos soldats, sur le qui-vive dans tous les chantiers. Nous devons faire de cet 39e anniversaire de la bataille de la récupération du sol sacré du Sinaï et du hissage dessus du drapeau égyptien, un point de départ à davantage d’épopées et de réussites.

Related Stories

Les plus visités

From To