22 septembre 2021 01:51

Ouverture de la 25ème session du CGLUA

vendredi، 18 juin 2021 - 12:00
Ouverture de la 25ème session du CGLUA

L'Egypte a accueilli, les 17 et le 18 juin 2021, la 25ème session du Conseil Exécutif de l'Organisation des Villes et Gouvernements Locaux Africains (CGLUA). Cette session a été tenue sous les auspices du Ministère du développement local, en présence de son ministre, Mahmoud Chaarawi, ainsi que du président de l’Organisation, qui siège à Barcelone, Mohamed Boudra, le Secrétaire général de l’Organisation, Jean-Pierre Mbassi, nombre de ministres africains de développement local, en plus de 25 gouverneurs et maires de villes africaines, membres du Conseil exécutif de l'Organisation.

Les évènements

 Le jeudi, 17/6/2021

 À l’inauguration de la session, Chaarawi, a affirmé que le CGLUA traduisait l’intérêt accru qu'accordait l'Egypte au continent africain depuis 2014, conformément aux directives du président Abdel Fattah Al-Sissi en ce sens, et reflétait le programme de travail du gouvernement où les rapports avec les pays africains occupent une place distinguée dans les relations extérieures égyptiennes.

Chaarawi a rappelé le discours donné en février dernier par le président Al-Sissi, au dernier sommet de l'Union Africaine, sur « la complémentarité et l’intégration régionale en Afrique ». Dans ce discours, il a évoqué le programme continental pour le développement de l'infrastructure qui constitue une pierre de base pour réaliser l’intégration et la complémentarité escomptées, et un fondement pour dynamiser la zone africaine de libre-échange.

Partant de la vision de l'Egypte et sa direction politique sur l'importance d’échanger l'expertise en matière de développement d'infrastructure, le ministre a mis en relief le bond sans précédent réalisé au niveau de la construction. Il a également souligné les méga-projets mis en place dans le domaine du logement dont le projet du "logement pour tous les Égyptiens" qui vise à éradiquer le phénomène des bidonvilles et à fournir une vie décente et sûre pour près de 23 millions de citoyens.

Chaarawi a révélé l’achèvement des travaux de développement d'environ 1 100 km de la route désertique occidentale dans le cadre de la route Le Caire/Le Cap, les routes étant indispensables à la complémentarité économique entre l'Egypte et les autres pays africains.

Et de conclure que l'Egypte préfère le règlement des conflits régionaux par les voies pacifiques qui font prévaloir le dialogue, vu l'importance des volets culturel, social et du voisinage dans la réalisation de la complémentarité escomptée.

De son côté, le gouverneur du Caire, Khaled Abdel-Aal a affirmé que l'Egypte avait mené, au cours des deux dernières années, une expérience "épique, importante et difficile" face au coronavirus sans cependant abandonner les activités économiques, et ce au vu du respect des gestes barrières.

Le gouverneur du Caire a prôné une conférence pour l’échange des expériences entre les cités africaines en matière de dossier important et vital du Coronavirus, a-t-il ajouté.

Nous œuvrons pour que le Caire, choisi comme siège de la CGLUA en Afrique du Nord, soit un phare de science et de savoir, un mécanisme pour consolider l'action africaine conjointe et un centre inter-africain pour relever les défis, a-t-il fait savoir.

La Nouvelle capitale administrative restitue au Caire sa splendeur historique en tant qu'ancienne cité africaine, a signalé le gouverneur, tout en mettant en exergue la grande évolution marquée en matière de lutte contre les bidonvilles pour que la capitale actuelle de l'Egypte serve de centre civilisationnel et culturel innovateur.

Pour sa part, Mohamed Boudra, le président de l'Organisation Mondiale des Villes et des Gouvernements, a souligné l'importance d'avoir un siège pour l'organisation en Égypte, surtout à la lumière du rôle de premier plan que joue le Caire dans le continent africain, déclarant : « Nous cherchons plus de coopération pour le progrès du continent africain, lequel s’affirme davantage comme une grande puissance mondiale."

Mbassi a également salué les efforts déployés par le gouvernement égyptien pour soutenir l'Organisation au Caire, ajoutant que « malgré les défis particuliers du Coronavirus, il existe un sentiment de réconfort alors que nous sommes sur ses terres ».

Le vendredi, 18/6/2021 

Au cours de la séance de clôture, le gouverneur du Caire, Khaled Abdel Aal, a indiqué que la signature pour la création au Caire d'un bureau régional de l'Organisation des Cités et gouvernements locaux unis d'Afrique (CGLUA) pour l'Afrique du Nord, en présence du Premier ministre, Moustafa Madbouli, constituait un événement historique unique qui montre que les difficultés et les défis peuvent être surmontés grâce à la coopération et à la cogestion.

Le ministre du Développement local, Mahmoud Chaarawi a également affirmé l'engagement de l'Etat égyptien à mettre à disposition toutes ses capacités au service du continent africain, compte tenu des directives du Président d'accorder une attention majeure à l'Afrique et à tout ce qui soutient le travail sérieux afin de faire face à ses problèmes et renforcer les liens entre les peuples.

Le ministre a souligné la volonté du ministère d'assurer tout appui technique et logistique pour le ministère kenyan du développement local en vue de faire réussir la Conférence "Africa City 2022" qui se déroulera dans la ville kenyane de Kisumu.

Related Stories

Les plus visités

From To