20 octobre 2021 10:39

Allocution et discours

Discours du Président lors du sommet des systèmes alimentaires

vendredi، 24 septembre 2021 - 12:01
Discours du Président lors du sommet des systèmes alimentaires

Au nom d’Allah, le Clément le Miséricordieux
M. António Guterres
Secrétaire général des Nations Unies,
Mesdames et messieurs,


Tout d'abord, je voudrais exprimer mes sincères remerciements à M. António Guterres, le Secrétaire général des Nations Unies, pour son initiative à tenir cet important sommet, ainsi que son souci de le tenir à temps pratiquement sans délai, malgré toutes les difficultés et les défis auxquels nous sommes confrontés quotidiennement, à cause des effets négatifs dû à la pandémie de Covid-19.


Mesdames et messieurs,


Notre sommet est tenu aujourd'hui, à un moment charnière et délicat de notre monde, qui nous oblige à déployer plus d’efforts, afin de relever les défis complexes auxquels nous devons faire face.


Peut-être, vous êtes d’accord avec moi que la mise en place de systèmes alimentaires durables, assurant la sécurité alimentaire de nos sociétés, étant notre priorité absolue.


Notamment, à l’égard de l'exacerbation du phénomène du changement climatique, provoquant la hausse des températures, la rareté de l'eau, la dégradation de la qualité des sols, la désertification de vastes terres agricoles, et ses conséquences économiques et sociales, ainsi que ses effets sur la sécurité alimentaire.


En plus des situations politiques complexes dans certaines régions, même, la menace de famine touchant de nombreuses régions du monde, notamment en Afrique, nécessite de trouver des solutions rapides et efficaces pour sauver des millions de personnes - en majorité des femmes et des enfants - de cette menace existentielle, limitant la capacité des pays et des gouvernements à mettre en œuvre les objectifs de développement durable avec tout leur contenu.


Outre, l'Égypte a réalisé, dès le début, que ce sommet représente une opportunité favorable pour proposer des idées et des solutions à ces défis.


Ainsi que son rôle dans la promotion de la coopération internationale et la mobilisation des financements nécessaires à cet égard.


En conséquence, l'Égypte a rapidement joué son rôle... dans le cadre du processus de préparation du sommet... au niveau national et régional.


Alors qu’au niveau national, l'Égypte a lancé un dialogue national global, depuis décembre 2020, comprenant toutes les institutions gouvernementales concernées, des représentants du secteur privé et des organisations de la société civile, entraînant à un consensus sur un document national à transformer en une alimentation saine et durable.


L'Égypte a également rejoint la coalition de "l’Alimentation scolaire", convaincue de l'importance de fournir une alimentation saine aux étudiantes, ainsi que de la centralité de la contribution des partenariats internationaux pour atteindre cet objectif, l'Égypte étant devenue l'un des plus grands pays a mis en œuvre ce programme dans la région.


Au niveau régional, l'Égypte s'est impliquée dans la formulation d'une position africaine unifiée, lors du sommet, qui reflète les priorités des peuples du continent et la spécificité de leurs défis liés à la sécurité alimentaire.


Nous avons donc l'intention de continuer à travailler avec nos frères africains pour relever ces défis, dans le but d'accélérer la mise en œuvre de l'Agenda 2063 de l'Union Africaine.


Mesdames et messieurs,


Je suis convaincu que les riches délibérations et discussions qui auront lieu lors de notre sommet contribueront à soutenir notre travail, visant à assurer la sécurité alimentaire de nos citoyens et à faire du droit à l'alimentation étant l'un des droits fondamentaux des peuples.


Par conséquent, à mon avis, notre succès aujourd'hui dépend de notre capacité à produire des résultats qui contribuent à la formulation d'un système alimentaire durable, ambitieux et réalisable, prenant compte des spécificités et des priorités de chaque pays, sans imposer de visions ou de modèles spécifiques. Ainsi que fournir le soutien nécessaire, par le développement de mécanismes de financement créatifs, et une coopération internationale efficace qui rapproche les pays avec les parties concernées réunissant le système des Nations Unies et les partenaires de développement, avec le développement de mécanismes de suivi efficaces et flexibles - aux niveaux national et international – ce qui contribue à atteindre nos objectifs souhaités et nos aspirations légitimes à répondre aux besoins de tous nos peuples.


Merci.


Source : presidency.eg

Related Stories

Les plus visités

From To