20 octobre 2021 10:02

Egypte: le danger de la famine réduit la capacité des pays à exécuter les ODD

vendredi، 24 septembre 2021 - 01:13
Egypte: le danger de la famine réduit la capacité des pays à exécuter les ODD

Le Président Abdel Fattah Al-Sissi a souligné que le danger de la famine réduisait la capacité des pays et gouvernements du monde à mettre à exécution les Objectifs du développement durable (ODD), dans toutes leurs ampleurs.


Dans une allocution par visioconférence devant le Sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires, le chef de l'Etat a ajouté que ce sommet se tenait à une période critique qui requiert davantage d'efforts pour relever les intenses défis que nous devons affronter.


Le Président de la République a indiqué que la mise sur pied de systèmes alimentaires durables qui réalisent la sécurité alimentaire pour nos communautés se trouve à la tête de nos priorités à nous tous d'autant plus que le changement climatique empire, sans compter les conjonctures politiques compliquées dans certaines régions. Il a ajouté que le danger de la famine menaçait de nombreuses régions du monde notamment africaines.


L'exacerbation du danger de la famine exige que nous trouvions des réponses rapides et efficaces pour sauver des millions de vies pour la plupart des femmes et enfants.


Le Sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires constitue une occasions propice pour proposer des idées et des solutions pour les défis, a signalé M. Al-Sissi dans une allocution par visioconférence devant le Sommet.
Et d'ajouter que le sommet d'aujourd'hui constitue une importante occasion pour renforcer la coopération internationale et mobiliser le financement nécessaire 
en vue de faire face aux défis liés à la sécurité alimentaire.

Depuis décembre 2020, l’Égypte a lancé un dialogue national global entre toutes les institutions gouvernementales concernées, les représentants du secteur privé et les organisations de la société civile, qui a débouché sur un consensus sur un document national sur la transition vers un système alimentaire sain et durable, a rappelé le chef de l'Etat.


Au niveau régional, l’Égypte s'est engagée dans la formulation d'une position africaine unifiée lors du sommet, qui reflète les priorités des peuples du continent et les défis liés à la sécurité alimentaire, selon M. Al-Sissi.


L’Égypte envisage de continuer à travailler avec les pays africains pour faire face aux défis en vue de mettre à exécution l'agenda de l'Union africaine 2063, a-t-il souligné.


Source : MENA

Related Stories

Les plus visités

From To