25 mai 2022 12:47

Les relations économiques Egypte-Corée du Sud ont connu un développement

vendredi، 21 janvier 2022 - 12:00
Les relations économiques Egypte-Corée du Sud ont connu un développement

 Le Premier ministre Mostafa Madbouly a affirmé que les relations économiques entre l'Egypte et la Corée du Sud avaient connu un développement remarquable au cours de la dernière période, ce qui s'est reflété sur les indicateurs de la performance du commerce et des investissements communs.

Depuis janvier 2021 jusqu'à fin novembre dernier, le volume total des échanges commerciaux entre les deux pays a augmenté de 53,5 % pour atteindre 2,2 milliards d'USD, et la valeur cumulée des investissements coréens en Egypte s'est élevée à plus de 700 millions d'USD, représentés par 181 projets dans plusieurs domaines, notamment dans les produits électroniques, les technologies de l'information, l'industrie textile, les accessoires automobiles, les produits chimiques, les matériaux de construction, les énergies renouvelables, la construction et le transport maritime, a affirmé M. Madbouly lors d'une table ronde de la Conférence d'affaires égypto-sud-coréenne, tenue ce soir au Caire, sur l'économie verte et l'avenir, en la présence honorable du président sud-coréen Moon Jae-in.

Ces investissements sud-coréens bénéficient du marché égyptien, qui comprend plus de 100 millions de consommateurs, et des avantages commerciaux disponibles pour que les produits sud-coréens puissent accéder aux blocs économiques, qui sont liés à l'Egypte par des accords commerciaux préférentiels, soit l'Union européenne, la région arabe ou les pays africains.

Ont pris part à la table ronde, plusieurs ministres, responsables et hommes d'affaires des deux pays, soucieux d'évoquer nombre de dossiers de coopération dans les divers domaines.

Dans son allocution, M. Madbouly a salué la première visite du président de la Corée du Sud au Caire, la première du genre effectuée par un chef d'Etat sud-coréen en Egypte depuis 16 ans.

Il a également remercié l'Association des hommes d'affaires égyptiens, l'Agence sud-coréenne pour la promotion du commerce et de l'investissement et l'Ambassade de Corée du Sud au Caire pour l'organisation de cette table ronde, qui intervient à la lumière des circonstances exceptionnelles que le monde traverse, en raison de la pandémie de Covid-19, soulignant que les deux côtés tenaient à poursuivre les efforts pour soutenir la coopération économique commune, et à œuvrer pour intensifier les canaux de communication entre les hommes d'affaires des deux pays.

Il a souligné que cette visite s'inscrivait dans le cadre de l'évolution des relations bilatérales et l'échange de visites officielles entre les deux pays, affirmant que cette visite contribuerait à élargir les cadres de coopération économique bilatérale dans les domaines du commerce, de l'investissement, du transfert de technologie et de l'implantation de l'industrie.

L'expérience développementale de la Corée du Sud est une des expériences les plus réussies au monde, et ses résultats se sont reflétés dans la performance de l'économie sud-coréenne, qui a continué de se développer pour atteindre une position avancée parmi les principales économies du monde, a dit M. Madbouly.

Il a indiqué que l'Egypte, à son tour, cherchait à bénéficier de diverses expériences sud-coréennes dans les divers domaines, de manière qui aide à renforcer les intérêts communs et les relations bilatérales/ distinguées.

Malgré les données précédentes qui ont marqué un développement des relations économiques au niveau commercial et d'investissement, je suis sûr que la coopération qui a été réalisée pourrait être doublée à la lumière du soutien accordé par les dirigeants des deux pays aux hommes d'affaires égyptiens et sud-coréens, et aussi à la lumière des opportunités commerciales non exploitées qui peuvent contribuer à la réalisation des objectifs de développement économique et des intérêts communs, a dit le premier ministre, espérant que les accords et mémorandums d'entente, signés en marge de la visite, contribueraient à la promotion de relations bilatérales.

Le Premier ministre a évoqué l'aspiration de l'Egypte à profiter de l'expérience sud-coréenne dans le transfert de la technologie dans un certain nombre de domaines industriels, dont les secteurs des télécommunications et de l'industrie de véhicule électrique.

L'Egypte aspire aussi à élargir la coopération commerciale commune pour diversifier les exportations égyptiennes sur le marché sud-coréen, ce qui contribue à augmenter le taux des exportations non pétrolières égyptiennes et réalise l'équilibre escompté dans les échanges commerciaux, a-t-il dit.

D'autre part, M. Madbouly a fait état de l'accueil par l'Egypte de la 27e Conférence des Nations Unies sur le climat (COP27) en novembre prochain, et le lancement d'un plan national d'adaptation aux changements climatiques d'ici 2050, ce qui aide à créer une plate-forme de coopération conjointe et à bénéficier de l'expérience sud-coréenne dans les applications de l'économie verte dans tous les domaines, comme l'énergie, le transport, l'eau, l'agriculture, l'industrie et le recyclage des déchets.

Source: Mena

Related Stories

Les plus visités

From To