04 décembre 2022 06:01

Échos positifs dans les médias internationaux après la Conférence de presse mondiale du Premier ministre

mardi، 17 mai 2022 - 06:21
Échos positifs dans les médias internationaux après la Conférence de presse mondiale du Premier ministre

Les médias internationaux ont accordé une importance particulière à la Conférence de presse mondiale sur le plan de l’Etat égyptien pour faire face à la crise économique. Cette Conférence est tenue le 15 mai 2022 au siège de l’Autorité générale de l’investissement et des zones franches conformément aux directives du président Abdel Fattah Al Sissi et en présence du Premier ministre, Moustafa Madbouli, du ministre de l’Approvisionnement et du Commerce intérieur, Ali Al-Moselhi, la ministre du Plan et du Développement économique, Hala Al Saïd, la ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale, Rania Al Machat, le ministre de l’Agriculture et de la Bonification des terres, El Sayed El Qusseir, la ministre du Commerce et de l’Industrie, Nevine Gamea, le ministre adjoint des Finances, Ahmed Kjok, le président de l’Autorité générale de l’investissement et des zones franches Mohamed Abdel Wahab, le président du Conseil suprême de régulation des médias, Karam Gaber, le président de l’Organisme national des médias, Hussein Zein, et le président de l'Autorité nationale de la presse, Abdel-Sadek El-Chorbagi.


Le président de l’Organisme général de l’information (OGI), Diaa Rachwan, qui a participé à l'organisation des dialogues avec des journalistes égyptiens et des correspondants étrangers, a participé à cette Conférence.


Selon le rapport, préparé par l’OGI, les médias internationaux ont jeté la lumière sur les déclarations du Premier ministre, Moustafa Madbouli, qui ont affirmé que cette Conférence était tenue conformément aux directives données par le président Abdel Fattah Al Sissi lors du banquet d’Iftar de la famille égyptienne pour annoncer le plan de l'État égyptien pour faire face à la crise économique mondiale et les mesures, devant être adoptées par le gouvernement pendant la période à venir, compte tenu des indicateurs actuels et le scénarios, qui suggère que cette crise pourrait durer plus longtemps que prévu.


Le président de l’OGI, Diaa Rachwan, a affirmé que conformément aux directives présidentielles, l’OGI avait organisé la participation de plusieurs correspondants étrangers en Égypte, surtout ceux de Reuters, Bloomberg, Associated Press, l’Agence italienne (Nova), Agence de presse (Sputnik), l’Agence européenne de photographie, l’Agence de presse latin, l’Agence de presse marocaine, l’Agence de presse Al Hadas, la Chaîne d’Al Hurra, la chaîne de la Russie d’aujourd'hui, le BBC, la Télévision centrale de Chine (Version anglaise), la Télévision japonaise d’Asahi, la Télévision chinoise de Phoenix, la Chaîne de Sky News Arabia, le CNBC Arabia, la Chaîne d’Al Ghad, la Télévision du Koweït, le journal d’Al Bayan, le journal japonais d’Asahi et le Centre des services médiatiques.


L’OGI a observé les échos mondiaux sur la conférence de presse et les résultats ont été positifs. Il a affirmé que 66 articles avaient été publiés lors de la tenue de cette Conférence en 10 langues, à savoir: l’Arabe, l’Anglais, le Français, la Russe, le turc, le Persan, l’Hébreu, le Chinois, le Hindi, le Coréen et l’Urdu dans plus de 30s pays, dont les États-Unis, le Canada, la France, la Russie, le Royaume-Uni, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, le Koweït, le Bahreïn, le Qatar, la Libye, la Jordanie, le – Soudan, la Turquie, l’Iran, l’Israël, la Chine, l’Inde, le Pakistan te la Corée du Sud, ainsi que sur des autres sites médiatiques mondiaux, y compris: les agences de presse française, russe, chinoise et italienne, ainsi que les chaînes des sites Web (BBC), Al Hurra, la Russie d’Aujourd’hui et d’Euronews.


Rachwan a affirmé que la Conférence avait joui d’une large couverture médiatique internationale en terme de la dimension géographique, on a détecté des articles publiés en Asie, en Europe et en Afrique. L’intérêt accordé à cet événement s'est étendu pour comprendre plusieurs médias, agences de presse, chaînes de télévision, des sites Web, des journaux…Etc. Les médias ont également utilisé des différents outils médiatiques pour traiter cet événement, y compris: des nouvelles, des communiqués de presse et des reportages télévisés…etc.


Les médias internationaux ont mis l’accent sur les déclarations du Premier ministre lors de cette Conférence, dont les plus importants sont:


- La crise économique actuelle est la pire que le monde entier ait connue depuis les années 1920. Le coût de la crise économique mondiale actuelle est estimé à 12 000 milliards de dollars.


- Le Premier ministre a affirmé que tous les indicateurs avaient commencé à réduire les prévisions de croissance économique dans le monde, après que l'optimisme s'est répandu dans les cercles économiques après la fin de la crise du Coronavirus. Les prévisions ont recommencé à réduire les taux de croissance prévus de 4,4% à 3,6 %.


- Il a déclaré qu'en raison de la crise actuelle, la valeur des dettes publique dans le monde a considérablement augmenté pour atteindre 3 000 milliards de dollars, soit une croissance de 351%.


- Le Premier ministre a expliqué que le taux d'inflation mondial avait actuellement atteint 9%, ajoutant que le taux de l’inflation en l'Égypte se varie entre 6% et 10%%, alors que dans des autres pays le taux d'inflation se varie entre 25% et 60%.


- Le Premier ministre a souligné que l'Égypte importait 42 % de nos besoins alimentaires de la Russie et de l'Ukraine, ainsi que 31 % du nombre de touristes venant en Égypte, sont de ces deux pays, ce qui aura sans doute une grande répercussion. Le Gouvernement égyptien a commencé immédiatement à fournir des marchés alternatifs pour le blé et le tourisme et à compenser ces impacts qui ont eu lieu ces quelques semaines.

 

Le Premier ministre a expliqué qu'à la suite de cette crise, il y a eu une sortie de capitaux et d'investissements et nous avons pris des mesures pour compenser ces sorties.

- Madbouli a confirmé que le gouvernement s'efforcerait de mettre en œuvre les directives du président Abdel Fattah Al-Sissi en agissant conformément à un plan, comprenant le renforcement du rôle du secteur privé dans les activités économiques, la localisation des industries du pays , la dépendance sur les produits locaux et l’annonce du plan de la participation du secteur privé dans les actifs de l'État pour atteindre 40 milliards de dollars pendant les 4 prochaines , l’annonce d’un plan pour réduire la dette publique et le déficit budgétaires, l’annonce d’une vision globale pour le développement de la Bourse égyptienne afin qu’elle puisse jouer un rôle important dans l'économie égyptienne et la protection des personnes à faible revenu.


Enfin, Diaa Rachwan a déclaré que pour mettre en œuvre les directives présidentielles et pour profiter des résultats positifs de cette Conférence, l’OGI avait l'intention de continuer à organiser des conférences de presse internationales pour les correspondants étrangers avec les hauts fonctionnaires sur les différents aspects du développement global, des questions sociales et du climat.


Related Stories

Les plus visités

From To