26 mai 2024 02:28

Appareil administratif de l’Etat

charqia

dimanche، 05 juin 2022 - 02:40

Le gouvernorat de sharkia occupe une position unique parmi les gouvernorats d'Égypte, et ses circonstances historiques et par laquelle lui a valu une position unique tout au long de l'histoire ancienne et moderne.

 Sa position importante en a fait la garde de l'entrée orientale de l'Égypte, la seule porte que les envahisseurs ont franchie à travers l'histoire depuis l'époque des Hyksos, en plus d'être la plus grande province agricole de la République, où la superficie des terres agricoles est estimée à 808 493 féddans représentant environ 10% de la superficie totale des terres agricoles en Égypte.Le gouvernorat est également célèbre pour l'élevage de chevaux arabes de race pure, et les vendre
dans la République.

Il est considéré comme l'un des marchés les plus importants pour l'élevage et la


vente de chevaux dans la République.Par conséquent, le festival de cheval a eu   lieu chaque année dans le gouvernorat.

Les traits les plus importants du gouvernorat

El sharkia renferme un nombre d'anciens et modernes traits qui remontent à divers époques historiques tels :

La région de tell Basta était un centre important de religion et l'une d'anciennes capitales de l'Égypte

En raison de son emplacement à l'entrée orientale de l'Égypte, elle a fait face à des régiments venant de l'est à travers le Sinaï et a connu de nombreux conquérants et envahisseurs.

Elle a eu l'honneur que ce soit un point de transit et une résidence temporaire pour la Vierge Marie et son nouveau-né Jésus "la paix soit sur eux" lorsqu'ils sont venus en Egypte. Les ruines de la ville "Bubastis" sont situées à l'extérieur de la ville de Zagazig et étaient l'une des plus grandes villes antiques d'Égypte, et la grande divinité de cette ville antique "Bubastis" était la gracieuse déesse chat Bastet, la déesse de l'amour et de la fertilité. Les fêtes organisées en son honneur auraient attiré plus de 700 000 célébrants dans l'Antiquité, qui affluaient à Bubastis, chantaient, dansaient et célébraient cette déesse. Ils consomment de grandes quantités de vin et font des offrandes à la déesse.Bubastis devient la capitale du pays vers 945 avant J.-C. sous le règne du roi Sheshenq Ier, fondateur de la vingt-deuxième dynastie, puis la ville est détruite par les Perses vers 350 avant JC.

 Sun El Hajar

Sun El Hajar se trouve à 75 km 2 de Zagazig et à 130 km du Caire. Il s'appelle (Tanis), qui est le nom grec, tandis que le nom pharaonique (Ja'net) Et c'était la capitale politique de l'Égypte pendant le règne des 21e et 23e dynasties, et c'était une ville importante pendant les périodes de l'histoire jusqu'à la fin de l'ère romaine. Les monuments de Tanis sont présentés une épopée de l'histoire du Delta en général, riche en antiquités pharaoniques, ainsi qu'en antiquités des époques grecque et romaine. Surtout parce que c'était le principal moyen d'envahir le pays des Hittites en Asie Mineure et de défendre l'Égypte en cas d'invasion extérieure. Tanis est considérée comme la partie la plus courte de la mer, avec ses temples royaux, ses obélisques, ses puits et ses palais.

La zone des antiquités de Sun El-Hajar est riche d'une énorme quantité d'obélisques, ce qui la place dans la liste des régions les plus riches d'Égypte en termes de nombre d'obélisques. Elle compte encore 20 obélisques et se caractérise par sa grandeur, toutes gravées des noms et titres de Ramsès II et ses victoires y compris l'obélisque de l'aéroport international du Caire, en plus d'un groupe d'immenses statues du roi Ramsès.

Le puits de Joseph

Le puits de Joseph est considéré comme l'un des monuments les plus

 importants de la Sainte Famille, nommé ainsi par Joseph Al-Najjar, qui a accompagné la Vierge Marie et Jésus-Christ lors de leur voyage en Égypte.

Le puits est toujours là jusqu'à ce moment, et ces lieux sont considérés comme "bénis", ou les chrétiens et les musulmans  les visitent jusqu'à présent pour voir les lieux de résidence de la Sainte Famille.

Le Musée Hariya Razaneh

Hariya Razaneh est située à 2 km de Zagazig sur la route menant à Faqous et San el-Hajar, et parce que c'est la ville natale du chef Ahmed Orabi, elle a été choisie pour être le siège du musée national de Sharkia a été inauguré à l'an de 1973. Le musée comprend quatre collections le premier groupe est lié au chef Ahmed Orabi, qui comprend des peintures historiques, des bustes et des documents liés au chef et à ses compagnons. Quant au deuxième groupe, il concerne les coutumes, les traditions et le folklore des citoyens du gouvernorat de Sharkia.

Le troisième groupe a été attribué aux martyrs de Bahr al-Baqar, les élèves de l'école de Bahr al-Baqar qui ont été bombardés par Israël lors de son agression en 1970. Quant au quatrième groupe, il s'agit du groupe d'antiquités issues des zones archéologiques du gouvernorat de Sharkia et comprend des statues en métal de la déesse Bastet, une statue en forme de sphinx, des amulettes, des poteries et des pots en pierre, des statues d'individus fait de pierres, de métaux, de masques, d'un groupe d'ornements, de tables d'offrande, de statues ushabti et autres.

Emplacement :


Le gouvernorat de Sharkia occupe une position unique parmi les gouvernorats de la région du canal, car il est bordé au nord par le lac Manzala, au sud  par le gouvernorat de Qalyubia, à l'est par le gouvernorat d'Ismailia et à l'ouest par le gouvernorat de Gharbia.

 
Superficie :

La superficie du gouvernorat de Sharkia est de 4 911 km2, soit 1 072,470 millions d'acres, et c'est le deuxième gouvernorat au niveau de la République en termes de superficie agricole après le gouvernorat de Beheira.

Population:

La population du gouvernorat de Sharkia a atteint 7 786 211 personnes, selon les statistiques publiées par l'Agence centrale de la mobilisation et des statistiques le 22 mai 2022.



Carte du gouvernorat:


Gouverneur:

Dr Mamdouh Mostafa El-Sayed

Logo

La province a pris le cheval blanc sauvage, qui se trouve au milieu d'un tapis vert, comme emblème de son excellence dans l'élevage de chevaux arabes de race pure et de l'occupation de l'agriculture dans la plupart des régions.


Fête nationale:

Le gouvernorat de Sharkia célèbre sa fête nationale, qui a  eu lieu le 9 septembre de chaque année, qui coïncide avec la commémoration de la position du chef Ahmed Orabi, fils du village de Hariya Razaneh, centre de Zagazig, devant le Khédive Tawfiq sur la place Abdeen à 1881, appelant à la liberté et aux droits des personnes, afin que l'histoire perpétue une journée symbolisant la fierté et la dignité et revendiquant les droits et les libertés.

Division administrative :

Le gouvernorat de Sharkia est divisé en 13 centres, 4 villes, 2 districts (premier et deuxième) Zagazig, 107 unités locales rurales, 509 villages, 3890 Kafr et Ezbeh, et deux villes industrielles (El Achar mn Ramadan - New Salhia).

 

Related Stories

Les plus visités

From To