04 octobre 2022 05:30

Allocution et discours

Discours du Président Al-Sissi au Forum des économies majeures sur l'énergie et le climat

samedi، 18 juin 2022 - 09:20

Au nom d’Allah le Clément le Miséricordieux

Votre Excellence le Président Joseph Biden, Président des États-Unis,
Vos Excellences Chefs d’États et de gouvernements,

Je voudrais tout d'abord remercier son Excellence le Président américain Joseph Biden pour son initiative d'accueillir cet important sommet du Forum des économies majeures sur l'énergie et le changement climatique, ayant de plus en plus d'importance.

Dans ce contexte, à l'approche de la 27e session du Sommet mondial sur le climat en Égypte, qui représente une opportunité, de réaffirmer notre engagement à soutenir et à renforcer les efforts pour faire face au changement climatique, s'adapter à ses effets négatifs et profiter de l'élan international et la volonté politique disponible de toutes les parties à cette fin.

L'Égypte est pleinement consciente de la grande responsabilité, en tant que président de la conférence, ainsi que des peuples du monde partout attendent des résultats tangibles, contribuant au changement réel sur le terrain, nous faisant sortir du stade des négociations, ainsi que de l’annonce des promesses, au stade de la mise en œuvre effective à tous les niveaux pour atteindre les objectifs de l'Accord de Paris, notamment l'objectif principal d'un degré et demi.

Avec cette responsabilité à l'esprit, permettez-moi de partager avec vous quelques points importants, alors que nous nous préparons à accueillir le Sommet et à diriger l'action climatique internationale, au cours duquel :

Premièrement : l'Égypte continue de faire tout son possible pour exhorter toutes les parties à relever l'ambition de leur action climatique, en examinant et en mettant à jour leurs contributions, déterminées au niveau national, dans la mise en œuvre de l'Accord de Paris, en plus de soutenir et d’améliorer ses plans et ses stratégies à long terme, pour réduire les émissions et faire face aux effets négatifs du changement climatique.
Pour sa part, l'Égypte a récemment lancé sa stratégie nationale sur le changement climatique 2050, et met au point actuellement ses contributions nationales actualisées, qui comprendront des objectifs quantitatifs précis et ambitieux dans certains secteurs clés, afin de refléter les efforts déployés par l'Égypte pour parvenir à une transformation équitable vers une économie verte et des énergies renouvelables, d'une manière qui lui permette d’être un centre énergétique dans sa région.

Ces contributions préciseront également les responsabilités que l'Égypte assume pour épargner à son peuple les effets négatifs du changement climatique et renforcer ses capacités à y résister et à s'y adapter.
Surtout à l’issue des crises mondiales successives, ayant des répercussions sur les prix de l'énergie et des denrées alimentaires.

Deuxièmement : malgré l'importance du rôle des gouvernements en ce qui concerne l'effort mondial de la lutte contre le changement climatique, le défi est devenu le phénomène allant au-delà de leur capacité à agir seuls.

Alors que durant sa présidence, l'Égypte s'efforcera d'amplifier toutes les voix, d'inclure toutes les visions et les orientations. En plus d'établir de véritables entreprises entre les gouvernements et les autres actionnaires non gouvernementaux, y compris les institutions de financement, les organisations internationales et la société civile.

L'Égypte œuvre également, en partenariat avec tous, pour soutenir et renforcer les initiatives existantes pour faire face au changement climatique, pour suivre la mise en œuvre de leurs résultats et pour lancer de nouvelles initiatives ambitieuses, afin de compléter et de soutenir l'action du climat gouvernemental.

Dans ce contexte, permettez-moi de saisir cette occasion pour annoncer que l'Égypte a rejoint l'initiative "Pacte Mondial sur le Méthane " dans le domaine du pétrole et du gaz, à travers laquelle l'Égypte cherchera à renforcer ses efforts pour réduire les émissions de méthane du secteur du pétrole et du gaz naturel, sur la base de l'expertise et du financement apportés par l'initiative et en coopération avec des partenaires internationaux de ce secteur.

Troisièmement : Notre capacité en tant que communauté internationale à avancer de manière unifiée et cohérente vers la mise en œuvre de nos engagements, conformément à l'Accord de Paris, dépendant du degré de confiance que nous pouvons instaurer entre nous, ainsi qu’avec le climat que nous devons créer pour être une motivation et un soutien pour une action plus constructive, afin de faire face au changement climatique, par conséquent, il est nécessaire que toutes les parties des pays en développement se sentent, surtout sur notre continent africain, ses priorités sont prises en compte. Tout en assumant ses responsabilités dans la mesure de ses capacités et avec le soutien et les financements appropriés.

Le succès du 27e Sommet mondial sur le climat dans la production des résultats souhaités, et le succès du système multilatéral international pour faire face au changement climatique, sont étroitement liés à l'ampleur de la satisfaction des pays en développement et africains, quant à leur position dans ce contexte mondial. Ainsi que les pays développés prennent des mesures pour accomplir leurs engagements liés au financement climatique, en soutenant les efforts d'adaptation et en traitant la question des pertes et des dommages causés par le changement climatique dans les pays en développement et les moins avancés.

En tant que contribution de notre part à l'établissement de cette confiance et à la création de ce climat favorable, je suis ravi d'annoncer le partenariat égypto-américain, comprenant l'organisation de certains d'événements, concernant l'adaptation sur le continent africain tout au long de l'année en cours, conduisant au lancement d'une nouvelle initiative avec un impact efficace et tangible pour soutenir les efforts d'adaptation en Afrique lors du Sommet de Charm Al-Cheikh.

En conclusion, je me réjouis de vous recevoir à Charm Al-Cheikh, pour poursuivre le travail ensemble pour la mise en œuvre de nos engagements, ensemble, nous répondons aux espoirs et aux aspirations de nos peuples, qui attendent de nous davantage de travail et d'efforts, pour assurer un avenir meilleur à eux-mêmes et aux générations futures.

Merci.

Source : presidency.eg

Related Stories

Les plus visités

From To