27 novembre 2022 09:22

Al-Sissi assiste au démarrage des réunions annuelles de l'Afreximbank

mercredi، 06 juillet 2022 - 01:52

Le président Abdel Fattah Al-Sissi a assisté jeudi matin au démarrage des 29e réunions annuelles de la Banque africaine d'import-export (Afreximbank) à la nouvelle capitale administration.Ont assisté aux réunions, organisées par la Banque Centrale Égyptienne conjointement avec Afreximbank, plus de 3 000 personnalités bancaires, gouvernementales et internationales de haut niveauCréée en 1993 par la Banque, des États africains, des banques centrales et d'autres investisseurs institutionnels, (Afreximbank) est un instrument de promotion des échanges commerciaux et de l'intégration régionale en Afrique.

Le président Abdel Fattah Al-Sissi a appelé au changement du visage du continent africain et à la réalisation des ambitions de ses peuples via une infrastructure de routes, d'électricité et de divers projets jugeant important que les pays africains mettent au point des mécanismes et des étapes tangibles pour réaliser le rêve du continent de développer sa réalité.Intervenant dans une séance de dialogue sous le thème "L'Afrique face aux chocs extérieurs et aux défis intérieurs" dans le cadre des 29e assemblées annuelles de l'Afreximbank, le président a demandé si les banques des superpuissances sont prêtes à accorder des prêts à l'Afrique pour développer son infrastructure en vue d'atteindre le développement ?".
La crise du coronavirus a montré l’incapacité de certains pays à atteindre le statut du G20 qui regroupe les plus importantes économies au monde, a fait savoir le chef de l'Etat.M. Al-Sissi a souligné que l'Egypte avait eu besoin d'environ 400 à 500 milliards d'USD pour développer son infrastructure durant les dernières années signalant que les projets du développement étaient d'entre 10 à 12% de la superficie de l'Egypte.

  Il a mentionné avoir affirmé, lors de sa visite en Allemagne, il y a cinq ans, que pour changer le visage de l'Afrique afin de pouvoir répondre aux besoins de ses peuples, il faut créer une infrastructure d'électricité, de routes, de voies ferrées, de ports et d’aéroports.L'Afrique a le plus haut taux de croissance démographique et le plus grand nombre de jeunes par rapport aux autres continents, a-t-il indiqué tout en demandant :" Comment peut-on réaliser le rêve de ces jeunes et nous sommes toujours incapables de relier les pays du continent via des routes, des chemins de fer ou des lignes aériennes?".Chaque pays a besoin de plus de 150 milliards de LE soit environ 30 milliards d'USD pour transformer un million de feddans à une terre cultivable, a noté le président.Le problème est non pas la présence de ressources naturelles, a-t-il signalé, mais il faut qu'il y ait un financement nécessaire pour mettre en place une infrastructure réalisant le développement requis en Afrique.

Et le chef de l'Etat de confirmer l'importance de la sécurité et de la stabilité pour assurer le coût de crédit du fait que le secteur privé et les étrangers refusent d'investir dans les pays qui souffrent de l’instabilité et du manque de sécurité.Instaurer sécurité et stabilité est d'une grande importance pour établir les bases de tout changement approprié dans le continent africain, a-t-il fait remarquer.La sécurité et la stabilité font partie des importants défis que relève n'importe quel pays, a affirmé le Rais disant que la complémentarité entre les pays ne dépendait pas seulement de la volonté politique mais comprenait la compréhension de nos capacités conjointes et des intérêts mutuels à partager une fois la complémentarité est réalisée avec les pays voisins ou ceux du continent.Le président a invité les hommes d'affaires, la communauté financière et bancaire à accorder de l’intérêt au continent noir.

Le président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi a pris  une photo-souvenir, avec des chefs de gouvernements, de ministres et de gouverneurs des banques centrales africaines, à son arrivée au siège de la tenue des 29e assemblées annuelles de la Banque africaine d'import-export (Afreximbank), à Nouvelle Capitable Administrative (NCA).Plus de 3 000 personnalités bancaires, gouvernementales et internationales de haut niveau assistent à cet événement organisé par la Banque Centrale d’Egypte (BCE) en collaboration avec Afreximbank.

 

MENA


Related Stories

Les plus visités

From To