16 avril 2024 06:04

Importance des relations étroites entre l'Égypte et le Groupe de la Banque mondiale

lundi، 20 mars 2023 - 03:39
Importance des relations étroites entre l'Égypte et le Groupe de la Banque mondiale

La ministre de la Coopération intenrationale, Rania El-Machat, a affirmé lundi l'importance des relations étroites entre l'Égypte et le Groupe de la Banque mondiale, dans le cadre desquelles la Banque et les autorités nationales oeuvrent pour soutenir la vision 2030, en phase avec les objectifs nationaux de développement durable.

Lors d'un entretien avec la délégation du Groupe de la Banque présidée par Mme Marina Wes, directrice régionale de la Banque mondiale pour l'Égypte, le Yémen et Djibouti, la ministre a confirmé l'importance des efforts déployés avec les institutions internationales pour stimuler le secteur privé et soutenir la croissance globale et durable, car le gouvernement croit au rôle vital du secteur privé dans le renforcement de la compétitivité de l'économie égyptienne.

L'entretien s'inscrit dans le cadre du suivi de la mise en œuvre du projet de stimulation de l'entrepreneuriat pour la création d'emplois, lequel a été annoncé en 2019 et executé en coopération avec les autorités nationales concernées.

Le projet vise à soutenir les réformes pour accorder davantage d'opportunités aux jeunes et aux femmes, à travers trois composantes: la première consiste à augmenter le volume de crédit disponible pour les petites et moyennes entreprises et à améliorer leur accès au crédit, compte tenu de leur rôle vital dans la création d'emplois et le soutien de la croissance durable.

Il s'agit également de combler ce déficit de financement des projets et de promouvoir un environnement permettant au secteur privé de participer davantage au secteur des petites et moyennes entreprises.

La ministre a également évoqué l'augmentation du capital d'amorçage, du capital de démarrage et du capital-risque disponibles pour les startups innovantes qui font face à des risques plus élevés.

Le projet vise à soutenir les petites et moyennes entreprises qui ont un grand potentiel de croissance et de création d'emplois, a-t-elle dit, notant que le troisième composant vise à développer les entreprises et les capacités et à améliorer les services de formation et développement des travaux des petites, moyennes et micro-entreprises.

A noter que le portefeuille de coopération au développement avec la Banque Mondiale comprend 14 projets répartis dans plusieurs secteurs de développement prioritaires pour le pays, en plus de 23 projets d'appui technique et de consultation.

Source: Mena

Related Stories

Les plus visités

From To