29 mai 2024 10:08

Le secteur de la santé

mardi، 14 novembre 2023 - 12:53

Le secteur de la santé a connu un essor sans précédent depuis l'arrivée au pouvoir du président Abdel Fattah Al-Sisi, en 2014.  Il s'agit d'un développement qui a pris en compte tous les domaines; la construction, l'évolution et le traitement. L'objectif en est d'assurer l'amélioration de la qualité de vie du citoyen, la construction de l'homme égyptien et la réalisation de la vision de "l'Egypte 2023".
- Depuis 2014,  965 projets ont été réalisés pour un coût total de 91,31 milliards L.E: 296 projets de construction (49,91 milliards L.E), et 669 projets d'évolution (41,40 milliards L.E).
- En effet, le domaine de la santé publique a connu plusieurs initiatives lancées par le Président, sous l'égide de l'initiative «100 millions de citoyens sains», comme suit: 
* La principale initiative lancée avait pour objectif l'éradication du virus de l'hépatite C; une vaste campagne de détection a été menée auprès de 64 millions citoyens, suivie du traitement de 4 millions citoyens.  
* L'initiative pour le traitement des maladies liées à la malnutrition chez les écoliers; une campagne de détection a été menée auprès de 45 millions enfants, dont 1,5 million enfants ont été référés pour un suivi médical et un traitement. Grâce à cette initiative, la prévalence de l’anémie a chuté d'un taux de 25 %.
* L'initiative pour la santé des femmes, qui vise la détection précoce des tumeurs du sein pour environ 36 millions femmes dans tous les gouvernorats de la République, en examinant cliniquement la maladie et en fournissant un traitement gratuit. L'initiative a assuré un taux de détection précoce des maladies, chiffré à 70%.
* L'initiative présidentielle pour le dépistage de la surdité et la déficience auditive des nouveau-nés. Cette initiative a assuré les tests auditifs à 4,9 millions nouveau-nés pour mesurer la perte auditive et déterminer le traitement (médical, chirurgical, appareillage) à suivre. L'initiative a fourni des examens médicaux avancés et des traitements médicamenteux pour 11 mille enfants, aussi bien que des prothèses auditives à 9610 enfants.
* L'initiative présidentielle pour la santé maternelle et fœtale; 2 millions femmes enceintes ont été examinées par une équipe médicale et 29 mille ont été référés pour un suivi médical et un traitement.
* L'initiative pour l'examen et le traitement des maladies chroniques; 32 millions citoyens ont été examinés.
* L'initiative présidentielle pour la détection précoce des maladies rénales, qui a permis d'examiner 6 millions citoyens, dont 3 millions ont été référés pour un suivi médical et un traitement.
* L'initiative présidentielle pour la détection précoce et le traitement du cancer du foie, qui a assuré le suivi médical de 116 mille patients et le traitement de 2 mille. 
* L'initiative pour les soins aux personnes âgées, qui a permis d'examiner 740  mille personnes âgés, dont 34 mille ont été référés pour un suivi médical et un traitement.
* L'initiative présidentielle pour la détection précoce des maladies génétiques chez les nouveau-nés, qui a permis d'examiner 287  mille nouveau-nés dans les couveuses.
* L'initiative présidentielle pour les examens médicaux et les services consultatifs avant le mariage. Une initiative qui a permis d'examiner 283 mille personnes. 
* L'initiative présidentielle pour la réduction des listes d'attente en chirurgie; 2 millions opérations chirurgicales ont été effectuées.
* L'initiative présidentielle pour la détection précoce et le traitement des tumeurs cancéreuses (poumon - prostate – col de l'utérus). Cette initiative a assuré des examens médicaux pour environ 5 mille citoyens au cours des 4 premiers jours du début de l'initiative.

- les efforts déployés dans le secteur de la santé, ont assuré un succès tangible; l'espérance de vie a augmenté de 69,8 ans à 71,8 ans, le taux de mortalité maternelle a baissé à 17 décès pour 1000 cas par an, et le taux de mortalité néonatale a baissé à 10,02 pour 1000 naissances vivantes.
- Le nombre de couveuses pour enfants prématurés a passé de 2.850 couveuses  en 2014 à 3.729 en 2023. Le nombre de centres et de machines de dialyse a augmenté de 276 centres (5.489 machines) à 396 (12.639 machines). Le nombre des unités de soins primaires a atteint 5421 unités (en cours d'évolution). Les unités de soins primaires (5421 unités) sont en cours de développement dans le cadre de l'initiative «Une vie décente». La première phase comprend le développement de 1115 unités; les travaux de développement de 475 ont été achevés.
- Le système d'assurance-maladie a connu la mise en œuvre de 93 projets de création, développement et rénovation des hôpitaux et des cliniques, pour un coût de 841 millions 935 mille et 578 L.E. Le nombre des citoyens couverts par le régime d'assurance maladie a passé de 50 millions 194 mille 67 citoyens bénéficiaires à 53 million 731 mille 815. Récemment, 15 millions 279 mille 912 citoyens sont couverts par l'assurance maladie parmi les  agriculteurs, les ouvriers, les propriétaires d'entreprises, les chauffeurs de taxi et de microbus, aussi bien que les diverses catégories d'emplois irréguliers comme les pêcheurs, les membres de syndicats professionnels, les mineurs, les travailleurs dans les domaines de la construction et  du transport.
- Les services de santé fournis au Sinaï et dans les villes du canal de Suez (Port-Saïd - Suez - Ismaïlia) ont connu un essor tangible; le nombre d'hôpitaux créés et développés a atteint 50, les centres et unités de santé, 154.
- L'Autorité générale des Soins de Santé, responsable des services de l'assurance maladie, a fourni 6,5 millions services médicaux dans les gouvernorats de Port-Saïd, Louxor et Ismaïlia; le nombre d'opérations chirurgicales effectuées a atteint 82 436. De plus, l'autorité des Soins de Santé a assuré 3801 programmes de formation, pour promouvoir la compétitivité de 13617 membres du personnel médical. 
- L'Autorité égyptienne des Ambulances (EAO) a connu une évolution et modernisation comme suit: L'amélioration de l'efficacité de 204 ambulances, l'établissement du nouveau siège de l'EAO sur une superficie de 8 feddans dans la ville du 6 Octobre, le développement  de 118 unités d'ambulance, l'établissement de 8 tours de communication et la modernisation de 9 autres tours au niveau de tous les gouvernorats, la fourniture de 813 ambulances équipées et modernes et de 11 ambulances fluviales pour assurer des services d'ambulances distingués et la création d'une salle de contrôle principale pour la gestion des services ambulanciers. 
- De nouveaux tests ont été ajoutés à la liste des laboratoires du Ministère de la Santé, notamment le programme national de détection précoce des causes d'invalidité chez les nouveau-nés, en plus de la détection précoce du déficit en hormones thyroïdiennes pour tous les nouveau-nés. Le nombre total de tests effectués est environ 5 millions/an. De plus, un laboratoire métabolique a été créé pour effectuer des tests de suivi et de confirmation de la phénylcétonurie pour toutes les naissances, conformément au programme national du Ministère de la Santé.
- Les laboratoires centraux ont connu un essor tangible dans les domaines du diagnostic bactériologique, pour garantir la sécurité sanitaire de l'eau contre les microbes pathogènes, aussi bien que dans les domaines du diagnostic des hormones, des médicaments et des toxines dans les aliments, pour garantir la sécurité des produits alimentaires.
- 3 millions cas suspects d'infection par la COVID-19 ont été examinés depuis le début de la pandémie. Le séquençage du génome est également effectué sur plus de 1400 échantillons représentant tous les gouvernorats de la République, pour découvrir les nouvelles souches de coronavirus. 100 appareils de test rapide de coronavirus (ID NOW) ont également été fournis aux hôpitaux affiliés au Ministère de la Santé et aux centres de quarantaine.
- Le Ministère de la Santé a fourni 5,5 millions doses du vaccin bivalent contre le méningocoque, pour la campagne de vaccination aux écoles  primaires, préparatoires et secondaires, ainsi que 6 millions doses de vaccin contre la méningite à méningocoque pour la vaccination des voyageurs, ce qui a réduit le taux d'infection à 0,003/100 mille personnes.
- Le Ministère de la Santé a mis en œuvre des campagnes nationales de vaccination contre la polio, afin de maintenir l'Égypte exempte de cette maladie, ainsi que des campagnes nationales de vaccination contre la rougeole et la rubéole.

Secteur des soins infirmiers
- Une attention sans précédent est accordé au secteur de la santé en général et aux soins infirmiers en particulier.
- Sous le président Al-Sissi, la profession infirmière a connu plusieurs évolutions, moral et matériel, en augmentant la performance et  l'efficacité du personnel infirmier grâce à la formation continue; plus de 100 mille infirmiers et infirmières ont suivi, au cours des dernières années, des stages de formations dans diverses spécialités et ont obtenu des diplômes professionnels.
- L'État égyptien a encouragé l'exercice de la profession de sage-femme dans tous les gouvernorats de la République, afin d'encourager l'accouchement naturel et de réduire les césariennes, qui affectent négativement la santé de la mère et de l'enfant. L'État était soucieux de la mise à jour du code de déontologie des infirmiers et des sages-femmes, le traduire en anglais, le diffuser et le mettre en œuvre dans tous les établissements de santé, en coopération avec l'Organisation mondiale de la Santé.
- Le secteur des soins infirmiers a connu une amélioration significative, parallèlement à la mise en œuvre du système intégré d'assurance maladie. Celui-ci a contribué à améliorer les conditions de travail du personnel infirmier et à améliorer les salaires. Afin d'assurer l'échange des expériences, le secteur des soins infirmiers a permis de suivre des stages de formation infirmière à l'étranger pour acquérir des expériences et les transférer aux autres équipes médicales.
- L'État était soucieux d'améliorer les salaires du personnel infirmier, en augmentant les incitations financières.
- Face au phénomène de la pénurie d'infirmiers, l’État a construit plusieurs instituts techniques d’infirmières, outre les écoles d’infirmièrs dans les universités privées comme celles du Roi Salmane et d'Al-Galala.
- L'initiative «Une vie décente» a contribué à améliorer le niveau des services médicaux fournis dans plusieurs régions.
- Le ministre de la Santé et de la Population, Dr. Khaled Abdel Ghaffar, a déployé de grands efforts pour assurer le développement du système infirmier et la modernisation des programmes éducatifs en général, tout en mettant en œuvre des programmes en langue anglaise, afin d'augmenter les chances d'employabilité des infirmières égyptiennes au marché international  du travail en santé, conformément au plan du Ministère de la Santé.

Related Stories

Les plus visités

From To