17 avril 2024 06:16

L'Egypte s’intéresse à soutenir le secteur industriel

mercredi، 21 février 2024 - 11:45

 La ministre de l'Environnement, Yasmine Fouad a affirmé l'intérêt de l'Égypte à soutenir le secteur industriel pour s'orienter vers une technologie à coûts réduits et une réduction des émissions de carbone afin de garantir un avenir énergétique durable.


Cette déclaration a été faite lors de la participation de la ministre à la séance sur "la durabilité de l'énergie" en présence du ministre du Pétrole et des Ressources minérales, Tarek El-Molla, dans le cadre des activités du 7e Salon Egypt Energy Show (EGYPES) 2024, tenu sous les auspices du président Abdel Fattah Al-Sissi sous le slogan "la transition énergétique: assurer ses approvisionnements et réduire ses émissions".

Lors de la séance, Mme Fouad a remercié le ministre du Pétrole et les participants et évoqué les défis auxquels se heurte la transition vers l'énergie propre, ainsi que la coopération de long terme avec le ministère du Pétrole afin de soutenir les sources énergétiques propres traditionnelles, comme le gaz naturel ou non-traditionnelles comme l’énergie solaire et le vent pour réduire les émissions de carbone.

L'examen du rapport entre l’énergie et d'autres sujets comme le changement climatique, l'eau, la diversité biologique a pris environ un an et a occasionné le développement de la stratégie nationale des changements climatiques, en plus de la mise en place d'une feuille de route jusqu'au 2025, a dit la ministre.

La réunion a porté sur nombre d'objectifs comme l'augmentation du mix énergétique renouvelable et les alternatives propres, en plus de l’arrêt de l'usage du charbon, la réduction des émissions de carbone produites de l'utilisation de l'essence en recourant aux Biocarburants et l'extension de l'utilisation du gaz naturel comme alternative à l’énergie propre à domicile.

Mme Fouad a indiqué que le dernier rapport publié par la Banque Mondiale après la COP27 fait état de la nécessité de la fourniture d'environ 44 milliards d'USD pour les opérations de transition vers l'énergie propre, affirmant l'importance d’œuvrer, lors de la prochaine période, pour augmenter les sources d'énergie renouvelables et la production de l’hydrogène vert.

Elle a fait état de la formation du conseil national pour les changements climatiques, du conseil national de l’hydrogène vert et des efforts déployés pour favoriser la participation du secteur privé.

La ministre a jugé impérative la sensibilisation des générations futures à l'importance de s'orienter vers l'utilisation de l'énergie propre pour ses impacts sur la lutte contre les conséquences des changements climatiques et la durabilité de la vie.

Source : MENA


Related Stories

Les plus visités

From To