17 avril 2024 06:01

Une délégation économique égyptienne cherche à stimuler les investissements avec l'UE

jeudi، 22 février 2024 - 06:20
Une délégation économique égyptienne cherche à stimuler les investissements avec l'UE

L'ambassadeur égyptien à Bruxelles, Badr Abdel Aty, a reçu une délégation économique égyptienne de haut niveau, composée de hauts fonctionnaires, des secteurs public et privé. La délégation avait pour objectif de promouvoir l'investissement en Égypte, d'examiner le processus de réforme économique dans le pays et de préparer la Conférence sur l'investissement, qui se tiendra en Égypte en coopération avec l'Union européenne dans les prochains mois.

L'ambassade d'Égypte et son bureau commercial à Bruxelles ont organisé plusieurs réunions pour la délégation, surtout avec la Fondation européenne des entreprises, la Chambre de commerce arabe-belge-luxembourgeoise (ABLCC) et la Fédération européenne de l'énergie solaire (Solar Power Europe Federation).

Le président de l'Autorité générale de l'investissement (GAFI), Hossam Heiba, a évoqué les facilités que l'État et l'Autorité générale de l'investissement offrent aux entreprises et aux investisseurs étrangers. Il a également parlé de leur impact positif sur le climat d'investissement et la compétitivité de l'économie égyptienne.


M. Heiba a déclaré que la Conférence sur l'investissement se concentrait sur les secteurs prometteurs, surtout ceux qui sont importants à la fois pour l'Égypte et pour l'Union européenne. Les secteurs les plus importants sont l'énergie propre et l'hydrogène vert, ainsi que l'agriculture, la sécurité alimentaire, le tourisme, les transports, les services logistiques et le secteur industriel, y compris: les industries automobile et alimentaire, l'industrie pharmaceutique et d'autres.

Le président de la zone économique du canal de Suez (SCZONE), Walid Gamal El-Din, a mis l'accent sur les avantages de la SCZONE, qui compte six ports sur les rives rouge et méditerranéenne. Il a également mis l'accent sur les efforts déployés pour localiser les industries dans la zone économique, surtout en matière de l'hydrogène vert. Il a également souligné la volonté de l'Égypte d'établir davantage de partenariats avec la partie européenne.


La Conseillère économique du Premier ministre, Gehan Saleh, a expliqué l'évolution du processus de réforme économique que l'État égyptien a entamé il y a plusieurs années. Elle a évoqué le document sur la propriété de l'État, qui a été annoncé en 2022 pour définir clairement les secteurs, dans lesquels l'État sera impliqué et ceux dont il se retirera.

L'ambassadeur auprès de l'UE, Omar Abu Eish, a également parlé de l'importance de renforcer les liens entre l'Égypte et l'Union européenne au niveau de l'économie, de l'investissement et du commerce.

Des représentants du secteur privé égyptien, dont le secrétaire général de la Fédération des chambres de commerce d'Égypte, le président de la Fédération des associations d'investisseurs, le président de l'Association des jeunes entrepreneurs égyptiens et la Fédération des industries, ont également examiné les opportunités d'affaires et d'investissement disponibles en Égypte.

D'autre part, des représentants des secteurs privés belge et européen ont exprimé leur grand intérêt pour les marchés égyptiens.

Abdel Aty a également passé en revue les bonnes relations économiques et commerciales entre l'Égypte et l'Union européenne, ainsi que les relations bilatérales entre l'Égypte et la Belgique. Il a évoqué les efforts déployés pour lancer un partenariat stratégique global avec l'Union européenne afin d'améliorer les relations entre les deux parties. Il a également souligné le potentiel prometteur de l'Égypte dans le secteur de l'énergie, surtout les énergies nouvelles, renouvelables et propres.

Source: OGI

Related Stories

Les plus visités

From To