30 mai 2024 11:46

La prochaine étape pour reconnaître l'Etat de Palestine passera par l'Assemblée générale des Nations Unies : Choukry

mardi، 23 avril 2024 - 01:02
La prochaine étape pour reconnaître l'Etat de Palestine passera par l'Assemblée générale des Nations Unies



Le ministre des Affaires étrangères Sameh Choukry a déclaré lundi 23 avril que 135 pays ont reconnu l'Etat palestinien, ajoutant qu'une résolution sur l'adhésion à part entière de l'Etat de Palestine par le Conseil de sécurité de l'ONU aurait un impact plus fort.

La prochaine étape passera par l'Assemblée générale des Nations Unies, a affirmé M. Choukry en réponse à une question de l'Agence de presse du Moyen-Orient, lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue irlandais, Michael Martin, au QG du ministère à la NCA. La question portait sur l'échec du Conseil de sécurité de reconnaître l'État de Palestine suite au veto américain et la position de l'Irlande sur cette question.  

Le chef de la diplomatie égyptienne a estimé que le vote en faveur de l'Etat palestinien à l'Assemblée générale encouragera les pays européens qui n'ont pas encore reconnu l'Etat palestinien à faire de même.

Il y a un consensus international sur la nécessité de mettre fin à la crise par la solution des deux Etats (palestinien et israélien), a ajouté M. Choukry.

« Nous cherchons à résoudre la crise à Gaza en mettant fin aux opérations militaires et en fournissant l’aide humanitaire. Nous devons empêcher la liquidation de la cause palestinienne et défendre les intérêts du peuple palestinien. Ensuite, nous passerons au règlement global de la cause palestinienne surtout que la crise a des répercussions régionales représentées par l'expansion du conflit », a noté Choukry.

« Nous avons récemment été témoins d’échanges entre l'Iran et Israël, et il y a aussi la situation en mer Rouge et son impact sur l'économie mondiale et les chaînes d'approvisionnement. Nous, avec nos partenaires arabes, nous mettons en place des idées qui contribuent positivement à résoudre le conflit, mais il doit y avoir une volonté politique des deux parties », a ajouté Choukry.

Il a déclaré que l'Autorité palestinienne (ANP) avait adopté l'initiative arabe qui appelle à régler le conflit sur la base de la solution des deux États, ajoutant que l'autre partie doit à présent prendre position, mais malheureusement les déclarations des responsables israéliens n'indiquent pas qu’ils acceptent la création de l’Etat palestinien.


Source : MENA


Related Stories

Les plus visités

From To