13 juin 2024 04:18

Pourparlers égypto-grecs à Athènes

lundi، 20 mai 2024 - 06:29

Shoukry a estimé l’importance de promouvoir et de développer les aspects économiques, commerciaux et d’investissement entre l’Egypte et la Grèce, pour faire face aux défis politiques, sécuritaires et économiques actuels.

Sameh Shoukry, ministre égyptien des Affaires étrangères et son homologue grec, George Gerapetritis, ont mis en garde contre les répercussions négatives de l’expansion des opérations militaires israéliennes à Rafah, lors d’une conférence de presse lundi 20 mai à Athènes.

« L’Egypte continue à travailler pour instaurer un cessez-le-feu à Gaza et garantir l'acheminement d’une aide supplémentaire au secteur », a déclaré Shoukry.

Selon Shoukry, le conflit dans la bande de Gaza ne peut être résolu qu’en mettant en œuvre la solution à deux États.

« La guerre d’Israël contre Gaza a laissé un effet tragique humain au peuple palestinien », estime le chef de la diplomatie égyptien assurant que l’Egypte maintient le terminal de Rafah ouvert depuis le premier jour de l’agression d’Israël contre la bande de Gaza.

Les actions militaires à Rafah mettent en danger les convois d’aide et limitent leur entrée dans la bande de Gaza, ont averti les deux chefs de la diplomatie.

Cette visite vient dans le cadre d’évoquer les relations bilatérales, surtout la coopération économique.

Shoukry a estimé l’importance de promouvoir et de développer les aspects économiques, commerciaux et d’investissement entre l’Egypte et la Grèce, pour faire face aux défis politiques, sécuritaires et économiques actuels.

Shoukry et Gerapetritis ont discuté la mise en œuvre de la première réunion du Conseil de coopération de haut niveau entre les deux pays, que le président de la République Abdel Fattah Al Sissi et le Premier ministre grec, Kiryakos Mitsotakis, ont signée au Caire en mars dernier.

Les pourparlers égypto-grecs ont également abordé les programmes conjoints de coopération énergétique comme l’un des domaines prioritaires de coopération pour accélérer la mise en œuvre du projet de connectivité électrique « GREGY » entre les deux pays, qui permettra pour la première fois l’exportation d’électricité produite à partir d’énergies nouvelles et renouvelables de l’Egypte vers l’Europe à travers la Grèce. Ce projet permet à l’Egypte de garantir la sécurité énergétique du continent européen, selon un communiqué de presse du ministère égyptien des Affaires étrangères.

Le chef de la diplomatie égyptienne a invité l’autorité grecque à participer à la conférence conjointe sur l’investissement entre l’Egypte et l’Union européenne qui se tiendra en Egypte les 29 et 30 juin visant à attirer les investissements européens.

Les pourparlers ont confirmé la priorité de la mise en œuvre et de l’activation de l’accord sur l’emploi saisonnier dans le secteur agricole signé entre l’Egypte et la Grèce. Il a également exploré les possibilités de coopération dans un certain nombre de domaines prometteurs tels que le transport maritime et le tourisme.

Selon le porte-parole du ministère égyptien, l’Egypte compte sur le rôle de la Grèce pour exprimer à l’Union européenne la nécessité d’un cessez-le-feu permanent et de travailler en parallèle pour faire face aux conséquences de la crise humanitaire dans la bande de Gaza.

Les ministres se sont également penchés sur les menaces en mer Rouge liées à la guerre à Gaza, et ses effets sur le trafic maritime dans la région.

Les crises régionales en Libye, Syrie et le Soudan ont également été abordés.

Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, s’est rendu dimanche 19 mai, dans la capitale grecque, Athènes, pour une visite officielle axée sur les relations bilatérales et les dossiers régionaux.

Source: Ahram online


Related Stories

Les plus visités

From To