13 juin 2024 03:43

Maait : L'Etat mobilise toutes ses capacités pour relancer l'activité économique : Maït

jeudi، 23 mai 2024 - 08:47
Maait : L'Etat mobilise toutes ses capacités pour relancer l'activité économique


Le ministre des Finances, Mohamed Maait, a déclaré que l'État mobilise toutes ses capacités pour maîtriser la vague inflationniste mondiale et locale sans précédent et relancer l'activité économique en suivant une trajectoire corrective basée sur des politiques économiques équilibrées et plus prudentes pour surmonter les crises successives  de manière à contribuer au renforcement de nos capacités et à faire face avec souplesse à la conjoncture économique mondiale et régionale exceptionnelle, qui impose d'énormes charges aux finances publiques en raison de la variation des taux de change et de l'importance de la facture des importations.

Le ministre a ajouté que la hausse continue des coûts de financement et des taux d'intérêt a doublé le service de la dette et les risques économiques potentiels, notant que le gouvernement s'efforce d'injecter les liquidités nécessaires pour soutenir les activités productives et d'exportation. Il a fourni 120 milliards de LE de facilités de financement pour les secteurs productifs.

Le ministre a ajouté : " Nous efforçons de mettre en œuvre une stratégie globale et intégrée pour améliorer la gestion de la dette publique en Égypte, et de réduire rapidement le ratio d'endettement à moins de 80 % du PIB d'ici juin 2027, notant que, pour la première fois, un plafond est fixé pour la dette à 15,1 trillions de EGP pour ne pas dépasser les 88 % du PIB contre 96 % au cours de l'année fiscale 2022/2023 ". "Nous nous attendons à ce que le ratio dette/PIB atteigne 90 % d'ici la fin de juin 2024, et ce "plafond" ne peut pas être dépassé sauf dans les cas d'impératifs nationaux et les cas de nécessité, avec l'approbation du Président de la République, du Conseil des ministres et de la Chambre des représentants. Un "plafond" a également été fixé pour les garanties émises par le ministère des Finances.

Le ministre a déclaré que le gouvernement continue à diversifier les sources de financement, en s'efforçant de fournir des outils financiers novateurs et faciles à utiliser pour contrer les fortes fluctuations des marchés internationaux, dont l'accès est devenu plus difficile et plus coûteux à la lumière des conditions épineuses auxquelles est confrontée l'économie mondiale, expliquant que les réformes structurelles et économiques que nous mettons en œuvre pour créer un climat plus incitatif pour l'investissement augmentent notre capacité à attirer de nouveaux investisseurs locaux et étrangers, augmentant ainsi les flux d'investissement et réduisant la nécessité d'un financement rapide.

Source: OGI

Related Stories

Les plus visités

From To