22 septembre 2021 01:14

Tourisme d’environnement

La Réserve de Wadi El Hitan

mercredi، 16 septembre 2009 - 12:00

La réserve de Wadi El Hitan 

C’est une région de fouilles située au nord-ouest de Wadi El Rayan qui remonte à 40 millions d’années. 

Ces fouilles sont celles de squelettes pétrifiées (calcinées) de requin, de dents de baleine (squale), de coquilles et de quelques autres animaux maritimes ainsi que des plantes pétrifiées. Ces fouilles sont considérées comme musée ouvert. 

Cette réserve est importante car elle représente un environnement naturel aux animaux menacés de disparition tels la gazelle blanche, la gazelle égyptienne, le renard, le mink, le renard des sables, les oiseaux rares migrateurs tels le faucon Chahine, le faucon des gazelles, le faucon libre, l’aigle ainsi que d’autres espèces d’oiseaux migrateurs tels le canard, la caille, le balshon etc.. Et un grand nombre de plantes sauvages. 

L’Unesco, au cours de la réunion du comité du patrimoine mondial, accueilli par la ville de Durban en Afrique du Sud en juillet 2005, avait enregistré la région de Wadi El Hitan dans la liste des réserves naturelles en tant que premier site naturel égyptien, et en tant que 6ème site arabe enregistré dans la liste du patrimoine mondial naturel, en raison des fouilles qui concrétisent les restes des requins disparus du Sahara occidental égyptien… Ces fouilles ont permis aux savants de connaître les étapes d’évolution de la vie de ce mammifère transformé au long des années d’animal terrestre en animal maritime. 

Les fouilles effectuées ont prouvé que les requins étaient à la dernière étape de l’évolution c’est à dire avant que leurs extrémités ne se transforment pour vivre dans les océans. L’Unesco a déclaré que la région renfermait de grands nombres de fouilles et qu’elle était unique et exceptionnelle dans le degré de sa qualité. 

La région de Wadi El Hitan se caractérise par un système écologique exceptionnel par l’existence de terrains humides, de structures géologiques, de sources d’eau, de fouilles rares, et de 406 squelettes de requins dont 305 sont tous des os et remontent à 40 millions d’années, en plus de l’existence de plusieurs autres animaux et poissons, à l’exemple des baleines, de la sirène et des dauphins. 

Cette région est l’une des plus belles du monde, par ses petites dunes de sable, ses plissements rocheux de forme variée. 

Wadi El Rayan représente à juste titre, un musée géologique ouvert et exceptionnel et représente le mont de l’enfer "gabal Gohanam", la vallée des Hitans qui représente l’ancien fond de la mer, riche en ressources naturelles à l’époque, une région de la terre qui a émergé à la surface de l’eau, et l’embouchure de l’une des anciennes branches du Nil et toute une multitude de forêts de Mangrove. 

Les fouilles reflètent l’environnement équatorial de l’Egypte à l’ère Eocène, vu qu’on y a retrouvé des squelettes de grands poissons, de tortues, de serpents maritimes, de sirène de mer et de dinosaures de 22 m de long. 

Il a été nécessaire de développer la région de Wadi El Hitan, et d’adopter un style idéal pour transformer cette région en musée ouvert aux êtres maritimes ou pétrifiés pour y attirer le tourisme écologique, scientifique et géologique. 

On pourrait ne pas croire que cette région renferme des requins, car elle se trouve au Fayoum, loin des régions maritimes. 

Cette région a connu l’ancêtre original du requin car elle était le fond de la mer "Sides" qui datait de 43 millions d’années écoulées… Cette région est devenue ce qu’elle est à présent sous l’effet des changements climatiques, des périodes de désertification, du retrait des eaux depuis des millions d’années. 

Il existe plusieurs monastères dans la vallée, fondés par les moines depuis de longs siècles. La vallée renferme 16 espèces de plantes, comme elle est riche en mammifères, à l’exemple de la gazelle égyptienne, de la gazelle blanche, du renard rouge, du renard Fink, du loup égyptien, du chat montagnard.. en plus de 16 espèces de reptiles, quelques oiseaux et quelques poissons. 

Wadi El Hitan, ou (le continent de l’enfer) est comprise dans la réserve de Wadi El Hitan et se trouve dans le Sahara égyptien du Fayoum.. Elle renferme quelques lacs artificiels, les plus récents sur le plan mondial. 

On est tenté de croire que Wadi El Hitan, se trouvait avant 40 millions d’années sous un océan très profond qui a changé par le retrait des eaux laissant d’énormes squelettes de quelques requins primaires et de nombre d’êtres maritimes.. 

Cette vallée est une vraie caisse riche en merveilles. 


Related Stories

Les plus visités

From To