07 février 2023 08:11

Nooman Achour

mercredi، 16 septembre 2009 - 12:00

Homme de lettres et auteur dramatique, Nooman est l’un des plus célèbres qui a fourni au théâtre des textes dramatiques et qui a laissé un grand patrimoine de pièces théâtrales variées.

Né à Mit Ghamr au gouvernorat d’El-Dakahleya en 1918, son amour pour le théâtre lui a été inculqué de son père qui fréquentait souvent les théâtres de “Emad El-Dine” au Caire et surtout le théâtre de Rihani.

Nooman Achour était épris de la lecture depuis son enfance et la chance s’est montrée favorable parce que son grand père possedait une grande bibliothèque, comprenant un grand nombre de recueils dans les divers domaines des sciences, de l’histoire, des lettres et de la religion.

Entré en 1942, à la faculté des lettres, université du Caire, section de langue anglaise, il s’est mis en contact avec le mouvement littéraire paru en Egypte à l’issue de la deuxième guerre mondiale. Ce mouvement s’était soucié des problèmes de la société.

Son nom devint célèbre parmi un groupe d’hommes de lettres, et de jeunes intellectuels de l’avant garde de la renaissance littéraire et artistique des années 50 et 60. 
Il a publié ses pièces théâtrales dans deux recueils portant sur l’organisme général du livre. Le premier recueil en (1974) comprend des pièces de théâtre: “L’Aimant”, “Les gens au dessous”, et “les gens au dessus”, et le “Sexe féminin”.

Le deuxième recueil en (1976) renferme les pièces de théâtre suivantes: “Le Moulin à farine”, “La Famille El Doughri”, “Trois nuits”, “les pays étrangers” et autres. 
Le théâtre de Nooman Achour s’est surtout caractérisé par le réalisme que nous ressontons et comprenons sans pourtant parvenir à l’interpréter ou qui interprète le conscient et la sensation entre les classes de la société en un mouvement objectif . 


Related Stories

Les plus visités

From To