07 février 2023 07:41

Saad Eddine Wahba

mercredi، 16 septembre 2009 - 12:00

Né le 4/2/1925 au village de Demeira au gouvernorat de Dakahlia.
En 1949 il fut promu de la faculté de la police et travailla comme officier de police. 
En 1956 il obtint sa licence des lettres en philosophie de l’université d’Alexandrie. 

Fonctions et postes : 

De 1954 à 1964 il travailla à la Presse et de 1958 à 1964 il fut rédacteur en chef du journal « Al Goumhouria ». De 1964 à 1980 il travailla au ministère de la culture. 
Depuis 1992 il est écrivain libre à El Ahram.

Il occupa les postes suivantes : 

Président du conseil d’administration de la société générale de la production cinématographique arabe, président du conseil d’administration de la maison arabe des livres de l’imprimerie et de la publication; président du conseil d’administration de l’organisme des arts ; Sous-secrétariat d’Etat au ministère de la culture pour les relations étrangères ; sous-secrétaire d’Etat au ministère de la culture des masses, secrétaire du conseil suprême de la protection des arts et de la littérature; sous-secrétaire d’Etat au ministère de la culture ; vice-ministre de 1975 à 1980, président du conseil d’administration du Fonds de protection des écrivains et des artistes. 

Syndic des cinématographes en 1979 ; président de la fédération des syndicats artistiques. 
Président de la fédération des écrivains égyptiens en 1997; membre à l’Assemblée du peuple.
Président du festival cinématographique international du Caire en 1985; président du festival cinématographique des enfants en 1990; et président de l’Union générale des artistes arabes.

Il écrivit le scénario, le dialogue et la compostition de plusieurs films, ainsi que quelques œuvres à la télévision à savoir: 
Le passage des miracles;  Adham Al Sharkawy; l’Interdit; Ma femme est directrice générale; La 13ème épouse; La terre de l’hypocrisie; Mon père est sur l’arbre;  Je voudrais une solution; ô pays. 
Il présenta au théâtre plusieurs pièces dont : 

Al-Mahroussa {L’Egypte}; El Sebensa; Le pont des moustiques; Le bon chemin; Quelle Merveille. 

Prix et Médailles: 

En 1965, la médaille de l’Etat de 3ème degré. 

En 1976 , prix d’honneur français-degré de chevalier. 

En 1979, la médaille de Simon Bolivar, décerné par le gouvernement de Venezuela. 

En 1985, la médaille de mérite de premier degré . 

En 1987, le prix d’estime de l’Etat. 

En 1988, la médaille des sciences et des arts de premier degré . 

En 1991, la médaille des arts et de la littérature de la France - degré général. 

La médaille de mérite de la Tunisie. 

Il est décédé le 11/11/1997. 


Related Stories

Les plus visités

From To