25 septembre 2021 12:56

La nouvelle capital administrative

lundi، 20 mars 2017 - 12:02

L’Egypte, asphyxie de la croissance démographique et des embouteillages,  a décidé de construire une nouvelle capitale administrative, car la cité, qui compte officiellement 18 millions d’habitants, monte à 22 millions et en dénombrera jusqu'à 40 millions au cours des deux prochaines décennies.

Les institutions officielles - parlement, palais présidentiels, ministères, ambassades étrangères - seront transférées dans cette nouvelle métropole.
         

Cette nouvelle capitale serait dotée d'un aéroport international, de fermes solaires , en plus de 40 mille hôtels, des logements sociaux , un district pour les loisirs avec parcs d’attractions thématiques, et de larges zones vertes.

Location et superficie

Une nouvelle cité sera construite dans un triangle compris entre Le Caire et les villes côtières de Suez et Aïn Soukhna, dans un délai de cinq à sept ans.

La nouvelle capitale administrative sera située à 60 de kilomètres à l’est du Caire entre les routes vers Suez et la mer Rouge. Elle doit s’étendre sur une superficie de 170 mille feddans soit700 km2 .

“Cette ville dépendra dans une large mesure d‘énergie renouvelable. 90 kilomètres carrés seront couverts de panneaux solaires, de centrales électriques solaires, pour alimenter la ville. 

Le quartier gouvernemental serait exécuté sur deux phases, la première comprend 18 ministères et la seconde le reste des ministères et organismes relevant du Conseil des ministres et des différents ministères. La capacité du quartier gouvernemental est d'environ 100.000 fonctionnaires.

La première phase du projet s'etend sur 40 mille feddans . Ce projet est conçu pour accueillir 7 millions d'habitats.

Cette phase inclut notamment un centre de congrès, le siège du Parlement, des salles d’exposition et douze bâtiments gouvernementaux, des quartiers résidentiels  ainsi que des HLM pour les petits fonctionnaires et les jeunes.

En plus de bâtiments gouvernementaux et de missions diplomatiques, la nouvelle capitale abritera plus d’1,1 million de logements « sociaux » pour la classe moyenne et la jeunesse, une zone ultra-sécurisée pour les administrations et les institutions, un quartier d’affaires, un stade de football, smart village, salles de conférences, centres médicaux, un quartier des affaires , un quartier pour les universités et les centres de recherche, un autre pour la culture.

La nouvelle capitale sera aussi une ville respectueuse de l’environnement avec des bâtiments produisant une partie de leur consommation électrique et de nombreux espaces verts. Bordant plusieurs routes et autoroutes, celle-ci aura aussi l’équivalent du RER pour la relier au Caire.

L'architecture de la nouvelle capitale administrative reflète une image futuriste de l'Egypte exprimant l'identité du pays, les routes et les autoroutes sont établies selon des normes précises pour éviter l'étranglement de la circulation.

Entreprises contractantes

La nouvelle capitale administrative sera construite par le Service du Génie militaire conjointement avec d'autres entreprises égyptiennes. Le coût du projet, estimé à 6 milliards de livres serait assuré par des fonds gouvernementaux.

Des entreprises égyptiennes de construction ont déjà entamé les travaux des bâtiments résidentiels, de construction de routes, de mise en place de réseaux de télécommunications et d’assainissement sur le site choisi pour la construction de la nouvelle capitale.

Une société anonyme a été créé pour gérer le projet de la nouvelle capitale administrative avec un capital estimé de 6 milliards de livres, elle se compose de Service du Génie militaire et d'autres entreprises, la société prévoit la mise en place et le développement de la nouvelle capitale administrative et le quartier de Cheikh Mohammed bin Zayed et le conseil de gestion de la société  se compose de 13 membres.


Un grand nombre de sociétés égyptiennes gère les travaux du projet tels «Orascom, Hassan Allam, Petrojet, Concord, Talaat Mustafa, Arab Contractors, la vallée du Nil» et la Société Holding pour la construction et le développement de "Hassan Allam, Ciment Egypte, El Abd, Ibrahim Mokhtar, Egyco. "

Les travaux de Construction

En mars 2017, le Président Abdel Fattah El Sisi a été informé des derniers développements concernant la création de la nouvelle capitale administrative, en particulier dans le district gouvernemental. La réunion a été assisté ministre du logement, président de l'Autorité d'ingénierie des forces armées, conseiller de la présidence pour l'urbanisme, un certain nombre de fonctionnaires de la nouvelle société de capital administratif et d'autres.

Au cours de la réunion, ils ont passé en revue les plans des bâtiments des ministères, de la Chambre des représentants et du Cabinet. Le Président a affirmé l'importance de respecter le calendrier et d'utiliser les terres de la nouvelle capitale pour le mieux et aussi de diminuer le coût de l'établissement en tenant compte de l'engagement des plus hautes normes de qualité
.

Les entreprises de construction publiques et privées égyptiennes ont commencé à travailler sur des projets d'infrastructure et à construire le quartier résidentiel de la nouvelle capitale .

Related Stories

Les plus visités

From To