18 octobre 2021 01:09

Participation égyptienne au GAVI

samedi، 06 juin 2020 01:58

Le Président Abdel-Fattah El-Sissi a participé ce jeudi 4 Juin 2020 par visioconférence  au Sommet mondial sur les vaccins, qui a été accueilli par le Royaume-Uni au niveau des chefs d’État et de gouvernement, et avec la participation d’un certain nombre de ministres des affaires étrangères et de santé.

Le porte-parole de la présidence de la République a déclaré que le sommet s’est tenu dans le but d’unir les ressources financières nécessaires pour fournir des vaccins aux pays en développement et de reconstituer les stocks de «l’Alliance mondiale pour les vaccins et les vaccinations»  pour les cinq prochaines années, ce qui contribuera au maintien de la santé de 800 millions d’enfants dans le monde, en invitant les donateurs de mobiliser des fonds pour aider la coalition à s’acquitter de ses obligations en finançant des sociétés de production de vaccins, pour assurer la poursuite des programmes de vaccination des enfants dans les pays en développement,en particulier à la lumière des répercussions de la pandémie du coronavirus, de la suspension des programmes de vaccination dans un certain nombre de pays en raison d’un manque de fournitures mondiales de médicaments et de vaccins, et de l’impact négatif des restrictions pour fournir des vaccins.

Au cours du Sommet, le Président El Sissi a prononcé un discours enregistré dans lequel il a remercié et apprécié le Royaume-Uni pour son initiative de convoquer cet important sommet, qui survient à un moment crucial à la lumière de la propagation du coronavirus, qui a montré le besoin de solidarité du monde et œuvrer rapidement pour réduire la propagation de la maladie et rechercher des vaccins.

Au cours de son discours, le Président El Sissi a également souligné la nécessité de ne pas laisser la pandémie de Coronavirus perdre l’intérêt de la communauté internationale pour les maladies infectieuses, avec l’importance de travailler sur des efforts conjoints pour fournir des vaccins.

Le Président El Sissi a indiqué que l’Égypte suivait les expériences en cours pour parvenir à un vaccin contre le coronavirus et la coopération scientifique à cet égard par le biais des autorités égyptiennes de recherche, en plus de la volonté de l’Égypte depuis le début de la crise de fournir une aide à certains pays amis pour atténuer les répercussions de la pandémie.

À la fin de son discours, le Président El Sissi a souligné que l’Égypte était prête à transmettre son expérience réussie dans la mise en œuvre de programmes de vaccination obligatoires qui ont contribué à réduire les maladies et les décès infantiles, en plus de se préparer à contribuer à la recherche et à la fabrication de vaccins.

Résultats du Sommet

Le Royaume-Uni a accueilli ce jeudi 4 juin un sommet virtuel destiné à récolter des fonds pour l'Alliance du vaccin (Gavi), une organisation internationale prenant la forme d'un partenariat des secteurs public et privé qui a pour but d’accélérer les progrès des pays pauvres dans les possibilités d'accès aux vaccins.

Lors de ce sommet réunissant plus de 50 pays et plus de 35 chefs d'Etat et de gouvernement, l'Alliance espère lever 7,4 milliards de dollars pour continuer les campagnes mondiales de vaccination contre la rougeole, la polio ou la typhoïde, largement perturbées par la pandémie de coronavirus.

Ce sommet a aussi pour but de lancer des appels à financement pour l'achat et la production d'un éventuel futur vaccin contre la maladie de Covid-19, ainsi qu'un soutien à sa distribution dans les pays en développement. Pour le vaccin anti-Covid-19, l'objectif de l'Alliance est de récolter deux milliards de dollars.

"Un vaccin contre le Covid-19 doit être vu comme un bien public mondial, un vaccin pour les peuples", a déclaré le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, dans une vidéo diffusée à l'ouverture du sommet, soulignant que nombre de dirigeants mondiaux ont lancé un appel en ce sens.

M. Guterres a souligné qu’avec la crise du nouveau coronavirus, des campagnes de vaccination ont été interrompues : Vingt millions d’enfants ne sont pas complètement vaccinés et un enfant sur cinq n’est pas vacciné du tout.

"Trouvons des moyens sûrs de continuer à vacciner malgré la pandémie", a-t-il exhorté, poursuivant : "quand un vaccin contre le Covid-19 sera disponible, assurons-nous que tout le monde puisse y avoir accès".

Hôte de ce sommet virtuel, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a appelé à une "nouvelle ère de coopération" mondiale en matière de santé face à la pandémie de coronavirus.

"J'espère que ce sommet sera le moment où le monde se rassemblera pour unifier l'humanité dans le combat contre la maladie", a déclaré le dirigeant conservateur, appelant à conjuguer les efforts en vue de fortifier cette alliance qui sauve des vies et "inaugurer une nouvelle ère de coopération mondiale dans la santé".

Le Royaume-Uni est pour l'heure le contributeur le plus important au Gavi avec 1,65 milliard de livres promis sur les cinq prochaines années.

Sources:

Porte-parole de la Présidence égyptienne

nileinternational.net

2m.ma

Les plus visités

From To